Aji, un village où l’on prend le temps de vivre

C’était une première pour moi ! Non pas que je n’avais jamais mis les pieds dans une jolie petite ville portuaire japonaise, mais c’était la découverte du séjour en famille d’accueil (qui ne soit pas de ma famille, et totalement inconnu)…
Noriko, Norio et leurs 3 enfants m’ont donc chaleureusement accueillis le temps du week-end dans leur immense (plus de 500m²) maison, vieille de 400 ans au coeur de la charmante bourgade d’Aji près de Takamatsu. La famille de Norio descend d’une longue ligné de personnages importants pour le village, installé ici depuis de nombreuses générations ils leur seraient difficilement imaginable d’aller vivre dans une des mégapole surpeuplée et stressée que compte le pays.
Cadenats symbolisant l'attachement mutuel à Aji, petite ville de la région de Kagawa/Shikoku
Au rythme des bâteaux de pêche, la ville s’anime calmement, ici tout le monde semble se connaître, et quand Noriko me présente son vendeur d’algues, c’est comme si il s’agissait de sa famille. On est bien loin des « qu’en dira-t-on » et autres façades artificielles, ici ne vivent que des personnages de caractère, voyant dans leur front de mer qu’une porte ouverte vers un monde dont nous faisons tous parti.

Le coin est aussi connu pour une autre activité (très présente) que la pêche, rendu célèbre par un artiste. Qu’est ce donc ?

PS : j’ai fait un clin d’oeil à une personne dans la série des bâteaux… j’espère qu’elle ou sont amie qui me lit régulièrement se reconnaîtra 😉

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

37 pensées sur “Aji, un village où l’on prend le temps de vivre

  • typiquement l’atmosphere qu’on avait ressenti lors d enotre passage a Ise avec ma miss !

    je t’avais d’ailleurs beaucoup intrigue en te racontant notre passage la bas avec le musee des pecheuses de perle 😉

  • 2° !
    Superbe série, quel plaisir pour les yeux !

  • Série magnifique!
    Cette bourgade portuaire a des arguments à revendre!

  • effectivement ça invite à la poésie…
    bon week-end
    pars a pluie, la potière.

  • @ Caroline : C’est un peu cela dont je parlais lors de notre off topic de l’autre jour. Ces petits coins du Japon si éloignés des grandes villes. Cette atmosphère est unique et bravo David car certains clichés illustrent bien cette idée 😉 !

    Superbe également la maison et le jardinet japonais…

    Très belle série de photos !

  • Ouiiiiiiiii ! merciiiiiiiiii David pour ce très beau, très réussi et très touchant clin d’oeil !! je fais suivre … et je me demande si on ne va pas s’entendre sur un tryptique dans les tons rouge ! 😉
    J’aime beaucoup la photo 62 (!!) quant à la 12 tu as visiblement pris des risques vu l’étroitesse des ruelles ! (ça me fait penser à une scène à vélo dans les rues de Nara dans le très beau film SHARA)
    Quelle belle maison … que de bÔtés !!
    Les cadenas suspendus sur lesquels sont écrits des voeux (d’amouuuuuuuur !) me font penser aux Ema (絵馬 ), ces plaques de bois que l’ont voit dans les temples et sur lesquelles on écrit un voeu (pour avoir son examen, garder son chéri … ou qu’il tombe malade !) … et je me demande si ces voeux d’amouuuuuuur ne sont pas en rapport avec ta devinette … hummmmm ??

    @ Uji boy : oui, je vois bien à présent ce dont tu parles ! j’avoue que les petits villages de bord du mer où je suis allée au Japon, ne m’ont jamais touchée ! je les trouvais gris et un peu tristes.

    Quelqu’un sait-il à quel moment les cerisiers du parc de Sceaux sont en fleurs ?

  • Ce blog est simplement magnifique, j’ai déjà eu l’occasion de le dire ici même,mais cette série là vient particulièrement de me toucher. Quelles photos magnifiques, le japon maritime, celui là que je reverrai tant de visiter et de goûter aussi. Je n’écris pas tous les jours sur ton blog David, mais je le consulte tous les jours, j’attends la prochaine série et je suis un peu déçu quand il n’y en a pas. Alors pour ce voyage virtuel que tu nous offres, par petite touche, avec tes jolies photos, sois remercié milles fois ….. LOL

  • super photo 😯 celle sur le velot on se croirait pour de vrai :-p merci David 😉

  • Je suis complètement tourneboulée, cette série de photo m’a mise la larme à l’oeil… je pense que je pourrais facilement vivre dans ce genre de petite ville, bien tranquille. La maison est vraiment magnifique, comme le sont souvent les vieilles ( et traditionnelle) maisons de famille au Japon. Le jardin, la vue… Le petit village d’Aji me fait aimer encore plus le Japon!

    La photo 108 c’est quoi ?

  • Waaaou ! ! 😮 C’est juste énorme. La seule vue de ces très jolis clichés calmerait un excité du bocal. 😉
    Le bled est d’un paisible… y a une atmosphère qui se dégage de ces clichés c’est assez époustouflant. Je suis bien de l’avis de Kaori-san, ça fait de l’effet ;-(
    On a envie de se retirer là bas, trankilou… Je pense que cette atmosphère est particulière aux villages portuaires situés sur le littoral de la mer intérieure, l’urbanisme est peut être moins important que sur le littoral pacifique. Qu’en pensez-vous ??
    Bravo David, c’est encore du lourd ! ! LOL
    Bye 😉

  • @ CaRoLiNe : 😉 … Ce sont ces petits endroits du Japon profond qui surprennent beaucoup car on a souvent en tête le Japon "moderne" : les grandes villes qui malgré leurs petits quartiers typiques conservent cependant un caractère très urbain, même si culturellement éloigné du nôtre.
    La série de photos de David illustre bien ce Japon totalement méconnu… Celui que l’on imagine pas, sauf à le croiser dans un Thalassa 😉 …

    Aaaaah les cadenas ! De bien jolis clichés !

  • Make it through it all with Y(amada) T(akayuki) F(or) E(ver) !!
    Je tente… Les cadenas seraient en rapport avec un certain drama ?

    Jolis clichés comme toujours, je serais curieux de (re)découvrir Kyushu à travers ton appareil 🙂

  • Tes photos sont superbes 😉 .

    Ca manque juste un peu d’humains ^^

  • Je rejoins ce que dit PoK un peu plus haut… Voilà un site que je consulte très régulièrement depuis quelques temps maintenant, sans jamais participer… Mais pour les amoureux (ou amateurs) du Japon, quelle référence ! Tout simplement incontournable pour découvrir ou redécouvrir ce pays. Merci.

  • quelle série de photo…

    une des plus belles depuis le début je pense, complète, atmosphère très intéressante, elle m’a retournée…

    merci David, encore une raison d’aller visiter ce pays qui m’attire depuis si longtemps!!

  • Bonjour David,

    Merci pour la superbe série: j’aime bien les photos du port, celles numérotées 36,62,65,66 (très grahiques) aussi!
    On a envie, par la magie d’une baguette, d’y être pour s’immerger quelque temps dans ce Japon hors du temps! J’ai remarqué aussi que les cerisiers sont déjà en fleurs ^^
    Merci!

    Et puisque le congé commence, Joyeuses Pâques à tous ;-))

  • Aji…鰺 …un peu logique que ce soit un village de pêche, non?

    LOL

  • Superbe série de photos, qui me donne vraiment envie de sortir des "sentiers battus" la prochaine fois que je vais au Japon… si j’ai le temps ^^x

  • Depuis que je lis ce blog, c’est de loin ma série de photos préférées, thanks a lot 😉

    Mais j’ai juste une question, quelle est la signification des cadenas ? Si il y en a une bien sur.

    Aah avant de partir, Joyeuse Pâques à tous.

  • Jolie, j’aime surtout les photos avec les cadenas… une forme de poésie? en tous cas un moyen original de laisser un message et de "l’attacher" au lieu.

  • @ CaRoLiNe : j’habite tout à côté du parc de Sceaux! Certains cerisiers étaient déjà en fleurs la semaine dernière… 😀

    Merci Davis cette série est superbe (comme toujours) Très apaisant, on ressent l’atmosphère paisible du lieu à travers tes photos
    Merci

  • A propos des cadenas accrochés face à la mer, mon idée est qu’ils symbolisent l’attachement à l’endroit, une façon de conjurer le mauvais sort et de dire "Je reviendrai…"

    Bien que je n’y ai jamais mis les pieds, je suis nostalgique de cet endroit. Je ne manquerai point de le visiter et de m’y isoler lors de mon voyage au Japon.

    Affectueusement. Baba

  • Comme d’habitude, excellente serie de photo. Tu as le don pour partager l’atmosphere des endroits que tu visites 🙂

    La maison (de tes amis?) est egalement impressionnante. Ou pars-tu pour ta prochaine escapade?

    Note: as-tu l’occasion de rencontrer des adeptes du jeu de go ou de Shogi durant tes visites? J’ai toujours trouve les artisans constructeurs de Goban (ou de Goke) fantastiques.

    P-A
    devrouze.blogspot.com/

  • AH mais quelle super serie!Je crois que j’ai trouvé mon prochain lieu de vacances(si j’avais les sous et le tps).Les cadenas ont la meme fonction que les tablettes que l’on trouve ds les temples?

  • une belle balade et de biens belles photos ! merci david 🙂
    ça respire la quiétude !

  • superbes photos et notamment la "17"

  • Jean-Christophe – Bravo ! Il s’agissait bien de Isami Noguchi™
    La ville est donc contenu pour sa pierre et le savoir-faire qui autour (beaucoup de sculpteurs, tailleurs, artistes…)

  • Magnifique comme d’habitude. surtout les ruelles et les bateaux.

  • Il y a tout un tas de photos que j’aurai aimé voir de ce reportage dans Japon tant elles sont belles. Très joli billet que celui-ci. Merci

  • TROOOOP BEAU!!!!!

  • Tes photos sont toujours aussi belles ! Un vrai régal pour les yeux !

  • Photos 112-113!!! L’origine des dragon balls?

  • très belle série, mes fav : 3, 4, 38, 62, 107 ; )

  • j’adore cette image . je ne sais plus où j’ai vu sa, mais il me semble que, se sont des personnes amoureuses, elles marquent leur prénom sur un cadenas et l’accroche a ce grillage en espérant que leur relation dure toute leur vie.
    c’est un peu comme un porte bonheur a leur couple mais je ne sais plus où j’ai vu sa .

Commentaires fermés.