120 millions d’habitants, et moi, et moi, et moi…

Ou comment être seul(e) au Japon…
Petite série de photos emprunte de solitude…

PS : ma préférée est celle de gauche ci-dessus, où le salaryman parle tout seul et fait signe du bras, du genre « Je m’en fout ! » LOL



Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

10 pensées sur “120 millions d’habitants, et moi, et moi, et moi…

  • Oui, celle du salaryman est vraiment superbe.
    Pr les autres, il me semble pourtant que tu as juste photographié des gens seuls, mais pas obligatoirement dans un cadre ou une attitude qui évoque la solitude.

  • Ton salaryman me rappelle une expérience similaire. Je rentrais à mon hôtel, du côté de Nishi-Shinjuku, et dans une ruelle étroite me déboule à fond les manettes un salaryman rond comme une queue de pelle, zigzagant entre les deux murs de la ruelle, genre boule de billard folle, s’équilibrant grâce à son cartable d’écolier, qu’il balançait vigoureusement, tout en grommellant. Arrivé au bout de la rue il a traversé une assez grande avenue hors des clous, et a survécu… Si j’avais eu un appareil photo…

  • J’adore celle du croisement à Shibuya, devant le Starbucks. Quand on connait le lieu, c’est peut-être celui où il est le plus difficile d’être isolé…
    A moins que finalement ce soit celui où on l’est vraiment, perdu dans la foule, perdu dans la ville, perdu dans ses pensées…

  • Ah ce carrfeour de Shibuya.
    Y être et tourner sur soi-même.
    c’est un peu le Broadway de Tokyo, non?

  • Chris -> ben en fait cette photo m’a inspirée le billet… et en suite j’en ai cherché d’autres qui collaient… c’est un peu du rajout 😉

    dda -> d’où l’intérêt de toujours avoir un appareil photo sur soi LOL

    Massiou -> c’est beau ce que tu dis Massiou LOL

    Chris -> je ferais un billet sur Shibuya… j’ai pas mal de photos très colorées du coin 😉

  • et bien moi j’aime celle de la personne situee juste sous les panneaux de directions. Comme "ecrasee" sous ces panneaux. Ecrase est un terme un peu fort peut etre mais c’est ce qui m’a saute aux yeux. Dans le genre "rien a voir": merci de faire les commentaires a ma place. En effet je viens de faire un tour pour la premiere fois sur le blog de l’ambassadeur, je m’appretais a reagir… et surprise qui est passe par la citant du victor hugo (la classe!). Apres ca y’a plus rien a rajouter…
    Sinon depuis que je visite ton site j’ai de plus en plus envie de me payer un appareil photo (le telephone c’est pas super…) mais le talent et l’experience ca ne s’achete pas malheureusement.

  • Flood in my mind

    Nuit écrasante de sommeil… Pas assez… Au lever, dehors, le brouillard a tout enveloppé, les lumières sont diffuses et l’air chargé d’une humidité saine et fraîche s’insinuant dans le moindre interstice et…

  • Eheh, c’est une de mes phrases préférées de Victor Hugo… et ça fait déjà depuis quelques temps que je ne cesse de la répéter… et puis cerise sur le gâteau, M. l’ambassadeur me cite dans son billet du 11.11 😉
    Si tu veux faire de la bonne photo sans te ruiner (car l’appareil est une chose… mais il faut aussi avoir les bons objectifs qui vous avec), je crois que le S80 de Canon est un bon compromis… et puis avec de l’entraînement… 😉

  • et toi tu prends une mine apres ta journée de boulot?

  • Hein ?! Une "mine" ?!
    Mes journées de boulot ne se termine réellement qu’une fois que je suis dans mon lit… faut dire qu’en tant qu’indépendant, t’es toujours au boulot… même à la maison :-/

Commentaires fermés.