Tempura

Ca faisait depuis un petit moment que je n’avais pas parlé de plat typiquement japonais…
TempuraAlors aujourd’hui je vais parler très brièvement… car comme vous le savez sûrement la nourriture japonaise bien que soigné esthétiquement révèle son véritable éclat une fois sous le palais… et qu’aucun mots à part « mmmmm » ne peut réellement exprimer la saveur………. tout ça pour dire que je suis trop fainéant pour écrire un long billet sur la Tempura… LOL
Enfin bref, il y a plusieurs forme de Tempura, mais pour faire simple il s’agit d’aliments fris… un peu comme des beignets (rien à voir avec Mr Donuts ou les beignets chinois)… c’est souvent des légumes ou des crevettes que l’on enveloppe d’une légère pâte liquide, que l’on fait frire, puis que l’on pose sur le riz… c’est généralement accompagné d’une soupe miso et de petits légumes marinés (genre radis blanc).
Alors comme il n’y a rien de complexe dans la préparation, beaucoup de restaurants le proposent (même à Paris), et à titre d’exemple, les photos ci-jointe ont été prisent dans ce que l’on pourrait appeler plus une cantine qu’un restaurant… mais c’est bon et pas chère…
Pour la petite anecdote, j’ai trouvé une petite bouloche de laine dans ma Tempura, et pour s’excuser, le repas m’a été offert… ça c’est l’esprit commercial à la japonaise ! 😉




Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

10 pensées sur “Tempura

  • Depuis ce jour… en toutes saisons… les Gaijin se parrent de leur plus beaux lainages afin de se rendre au restaurant… :p

  • Déjà, bonjour à tous !
    Cela fait déjà un moment que je me balade sur ce blog et bla bla bla. Je passe :p
    En tout cas j’adore les photos et lire les info à côté.
    Bravo David !

    Bien que je n’ai pas le cœur à l alimentation ces temps :p
    Sa à l’aire bien bon quand même! J’en ai jamais mangé hélas
    C’est triste de louper sa quand même.
    Si sa se trouve la laine vient de ton pull ! Il à regardé ? 😀
    Pas bien de triché! lol

  • Et le petit cocktail a l’air sympa aussi 🙂
    jus de fruit juste bien présenté ou vrai cocktail élaboré ??

  • miam!!!! a quand le yakisoba, mon plat préféré!!! (pour le moment! LOL )

  • David> Demain je vais au 横浜市のレストラン; j’en peux plus! Tous ces billets sur de la nourriture aussi fine qu’originale, comme celui-là, c’est une torture… Je craque.

    miss Trop> Héhéhé… ^.^ Mais je pense pareil; à consommer avec modération ou pas, David?

  • De très bons tempura peuvent être chers, sinon, en manger dans un joli resto d’un village portuaire, voilà une bonne idée ! En tout cas, j’adore.

  • Syn. -> même pas !

    Yvan -> mais arrêtez de dire que ça vient de mon pull, j’en avais même pas… j’suis quelqu’un d’honnête… si si ! LOL 😉
    Ah oui, tu te dois d’essayer tous les plats locaux… même les plus bizarres… 🙂 comme ça tu pourras être fière de dire : "Oui ! J’en ai mangé !" 😉

    miss Trop -> un simple jus de fruit 😉

    TALULU -> ah ben ont fait ça à la maison… j’en prendrais en photo la prochaine fois, promis 🙂

    SpcCb -> sans modération ! Et pour preuve, les photos qui suivent ne sont pas floues LOL

    tbky -> si tu as de bonnes adresses à Kyoto (ou ailleurs), n’hésites pas ! LOL

  • Bonjour,

    La tempura n’est pas un plat " typiquement japonais ". Certes il l’est devenu au fil du temps comme le croissant français qui est à l’origine une pâtisserie autrichienne…
    La tempura est d’origine portugaise et…chrétienne. Tempura vient de " tempOra " qui signifie carême. C’étaient des beignets portugais servis pendant cette période de l’année. Bien sûr les japonais ont depuis " allégé " la recette.

  • Re-bonjour…

    Autre petite info : autrefois et encore aujourd’hui, bien que le phénomène soit moins évident, les restaurants de tempura étaient classés par la " virginité " de leur huile de friture… en effet, un restaurant de tempura premier choix était celui qui n’utilisait qu’une seule fois le même bain de friture. Plus un restaurant se servait d’une huile déjà utilisée, plus la qualité de ce restaurant était faible.
    Aujourd’hui le moyen infaillible pour savoir si le restaurant de tempura est un 3 étoiles ce n’est pas tant de regarder les prix mais d’observer la clientèle. Si il y a beaucoup de femmes c’est que la qualité de la friture est excellente et très légère.
    Véridique !

  • Salut Vincent,

    Tu as tout à fait raison, il y a d’ailleurs plein de "plats japonais" qui viennent du portugal (souvenez vous des Korokke dont j’avais parlé).
    Merci Vincent pour toutes ces précisions (je ne connaissais pas les évaluations des multifritures) 😉

Commentaires fermés.