Tatami Master ! L’artisanat japonais

Non, je ne vais pas vous présenter le nouveau film de JC Van-Damme, mais vous parler d’artisanat… et comme partout dans nos sociétés modernes, artisan rîme avec « en voie d’extinction ». Ils sont en effet peu à se présenter à M. Miyata pour apprendre et prendre la relève… à son grand regret.
Artisan de tatami japonais
D’une extrême gentillesse, ce vieil homme aux mains forgées par son métier, m’a accueilli spontanément dans sa minuscule boutique de tatamis. Ca faisait depuis longtemps que je rêvais de prendre des artisans japonais à l’oeuvre, le livre dédié au Japon sur lequel je travaille accélère les choses et me pousse à être plus actif… on va pas s’en plaindre 😉
M. Miyata avait commencé sa carrière dans une petite boutique en plein coeur de Tokyo… mais la course au modernisme et un urbanisme déshumanisé (en fait un tracé d’autoroute passant sur sa maison), l’ont poussé à partir en banlieue de Yokohama. Plus près de la campagne et des maisons traditionnelles son activité n’a jamais connu la crise, et ses tatamis faits main n’ont de cesse de trouver nouveaux acquéreurs dans sa boutique.

Je tiens vraiment à remercier M. Miyata (mais aussi sa femme) pour son accueil, sa gentillesse, ses nombreuses histoires et les cadeaux qu’il a fait pour la petite… on a à peine réussi à lui offrir quelques gâteaux en insistant… c’est lui qui nous remerciait d’être venus ! Un grand père comme on les aime 😉

PS : pour ceux que cela intéresse, j’avais fait une série sur l’artisanat à Paris www.artisanatparis.com

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

50 pensées sur “Tatami Master ! L’artisanat japonais

  • Je n’avais même pas connaissance de cet artisanat. ^^x

    Et puis très touchant ce petit papy tout content d’exhiber son travail. LOL

  • qu’il a l’air sympathique ce papy ? Joli travail…… 🙂

  • magnifique !! j’adore ce genre de sujet !!
    merci

  • Très belles photos. Mais tes publications seraient encore mieux sans les énormes fautes de grammaire et d’orthographe… Je sais qu’on ne peut pas être doué en tout, mais si tu veux publier un livre…

  • haaaaaaan, très beau !

    j’ai des amis qui ont leur salon fait avec des tatamis, c’est vraiment chouette.

    et puis, dda, pour être partie une année à l’étranger, je peux t’assurer qu’au bout d’un moment, tu oublies pas mal de trucs de ta langue (ex: un coup j’ai écrit pour "essayer", le mot "essailler"….et je ne voyais pas la faute). Et puis, pour un livre, les correcteurs, ça existe, non ?

  • hello alors encore un qui fait son prof a la c.. n’est-ce pas dda mai bon jolie photos et c est jolie de voir qu il y a encore des gens comme sa qui font leur travail traditionnellement :-p chapeau a++

  • comme quoi le petit artisanat disparait helas partout a travers le monde !

    lors de notre sejour on a croise un "master tatami" je ne sais plus trop ou. en passant devant ca sentait bon donc on s’est arrete quelques secondes pour profiter de la vue sur l’atelier.

    merci merci pour tes photos et les decouvertes que tu partages avec nous ^^

  • magnifique sujet!!! merci! 😀
    après, pour l’histoire des fautes d’orthographe c’est pas grave, on est là pour les photos avant tout!!! :-p

  • Sympa de voir la façon dont ont fais les tatamis . Tu as raison sur ce point david, tu devrais mettre plus de post sur les artisans japonais .C’est quand méme l’un des seuls pays ou des artisans sont monument nationale . mr miyata a l’aire d’étre une perle .

  • Magnifique sujet !

    Commentaires très intéressants, et surtout touchants !

    Et très belles photos, comme d’hab ^^

    J’adore la 35 🙂

  • Merci David enfin un homme de prés il a une belle ame on sent qu’il est profondemment bon et généreux, passionné. vive l’artisanat dis toi que pour nous tu es comme ce Mr bon généreux et passionné. maintenant ta mission c’est de trouvé ce même homme et de le photographier mais en format jeune 18 40 ans.

  • Très très beau clichés,cette homme à une présence incroyable,merci beaucoup!!!!

  • Une série de photo très intéressante.
    Un métier pas trop simple apparemment, des mains puissantes et marquées par le temps. Un savoir faire idéniable.

    🙂

  • Superbe série david. C’est beau et tres humain

  • Les photos sont magnifiques, et son histoire très touchante, merci beaucoup 🙂

  • Très belle série, comme on les aime.
    Merci David

  • J’aime l’odeur des tatami. 🙂
    Mon ami est artiste de fer.
    artisan est vraiment cool! 😎

  • Vraiment très beau . A chaque fois que je vois tes photos j ai des reves pleins la tete , et il me tarde le 15 aout pour mon depart pour tokyo puis apres tokyo 😉

  • On n’imagine même pas le travail que c’est lorsqu’on marche dessus. Et c’est vrai que l’odeur du tatami neuf est inoubliable. Bravo pour les photos et pour le blog en général.

    (François en pleine nostalgie de son voyage au japon en Avril ;-( )

  • j’aime l’artisanat, c’est meilleur que la m… industrielle.
    J’espère qu’il trouvera un remplaçant.
    Et vive les papis ^^

  • @Splatch, n° 5. Je suis parti de France depuis bientôt 15 ans, dont une partie à travailler "en immersion" avec uniquement des locaux. Cela n’empêche pas de garder un minimum.

  • j’ai l’impression qu’il reste beaucoup d’artisans au Japon, car les japonais apprécient les jolies choses. De nombreux magasins au Japon vendent ainsi une porcelaine artisanale variée à des prix raisonnables. Je me souviens aussi d’un magasin à Kyoto (sanjo entre Kawaramachi et la Kamogawa)vendant des brosses artisanales.

  • Quel papy motivé et courageux pour son âge, il continu de travailler sans cesse sur ces tatamis qui recuillent tant d’application et de soins.. je l’admire, en faite il est comme tous ces japonais (ou presque): "motivé à fond pour travailler, le travail est la réussite" "Kampai !" 🙂

    Sinon David si tu veux aller en vacances pour changer un peu de la banlieue de Tokyo et que tu n’as pas d’idée je te propose Hokinawa, comme ça tu pourras nous faire découvrir ce magnifique archipel (sa plage, son urbanisation, ses surfeurs..) LOL Allez continue comme ça et je te souhaite bon bourage pour ce livre qui sera j’espère l’un des plus publié ! 😉

  • dda -> merci pour le "minimum"… ça veut dire que je suis en dessous de ce dernier ? :-p
    Bref, dis moi plutôt où sont les fautes que je les corrige… car je t’avouerais qu’écrire un texte avec un enfant de 2 ans sur les bras n’offre guère de temps à la relecture 😉
    Et le livre n’aura aucune faute (enfin j’espère) car comme toute édition de marque, il y aura relecture par 2 correcteurs !

    uchimizu -> oui il reste beaucoup d’artisant… masi attention aux boutiques qui se disent vendre un produit artisanal… avec "Made in China" écrit dessous… en même temps c’est sûrement fait main 😉

  • dda : pour ma part, tant qu’il respecte la "grammaire de la photographie" et qu’il ne fasse pas de "fautes photographiques", ça me suffit amplement 😉

    sushi chan : c’est vrai qu’Okinawa est un archipel magnifique, bien que (l’imposante :-/ ) base américaine lui retire un peu de son charme !

    J’apprécie énormément les "billetportage" de cet acabit. Il en faudrait plus souvent ^^x .

  • quel beau sujet!j’espere que ce fringuant jeune homme trouveras un successeur aussi doué et motivé que lui, c’est tt le mal que je lui souhaite!Ah vivement que ton livre sorte!!!

  • j’adore te lire. Tes sujets sont souvent exceptionnellement intéressants, je suis plutot attiré par l’archipel
    et tes photos nous montrent un autre japon.
    Ca peut paraitre stupide mais au fur et a mesure j’ai eu moi
    aussi envi de prendre des photos de mes futurs voyages
    et donc a investir dans un reflex.
    Merci! Continu s’il te plait!

  • Il n’y a rien de plus beau que de voir quelqu’un de passionné travailler! chaques gestes précis s’habillent d’allégresse. Un mouvement parfait pour un objet magique, naît de la main de l’homme. C’est bien dommage que nos métiers d’artisants (de patience…) ne fasse pas l’occasion de beau reportage comme le tient David. Il changerait peut être le regard des gens à leur égard… les photos sont belles et très nettes, pour un peu on fabriquerait presque le tatamis avec M. Miyata.
    😀 😀
    Pars a pluie, la potière.

  • Très beau thème et puis pour les photos … "humaines" je pense que c’est le terme.

    J’aimerai aussi rapporter les dire de certains kinés vis à vis des tatamis et notre "pauvre" dos d’européen -> NON un tatamis pour dormir n’apporte pas de mal de dos, et OUI un bon futon (et pas celui au 1er prix laredoote) est nécessaire pour accompagner le corps dans la position "en chien de fusil".
    Pour mon expérience, petit petit j’étais dans un gros lit qui s’affaissait au milieu! A l’adolescence j’ai eu un sommier à lattes dures… plus de mal de dos bizarrement! Et depuis mon installation j’ai pu installer mon tatamis et mon futon. Aucun problème de dos et pourtant je fais 1m85 et pas mal de chutes avec le sport!
    Alors n’hésitez surtout pas et achetez de la qualité 😉

    excuse David, je me suis laché! LOL

    Vivement ton livre 😉

  • Très bel article. L’ensemble de ton blog est très intéressent, par ailleurs. J’aurais voulu savoir si un jour, il y aurais un article sur les manga, qui font partis intégrante du japon (Quand même! ;-)) ? Pour voir un peu le point de vue d’un français là bas et de l’évolution du marché japonais. En espérant voir cet article un jour.
    Kasuga

  • A dda,

    http://www.sungnyemun.org/wordpr...

    (si ce n’est pas trop tard)

    Alors, je pourrais répondre à ta question, à condition que tu me fournisse plus d’éléments. Tout d’abord, est-ce que tu travailles en France ? Quelle est la nature de la modification du contrat ? L’avenant concerne-t-il un élément essentiel du contrat (rénumération, qualification…) ?

    Mais d’une manière générale et pour ce qui concerne la législation francaise, vous n’êtes pas obligé d’accepter l’avenant. Cependant, l’employeur peut alors soit renoncer à cette modification (rarissime), soit sanctionner (en licenciant p. ex).

    J’espère avoir été claire et surtout utile. 😉

    Fin du Hors Sujet juridique ! ^^x

  • Le Japon que j aime.

    Merci.

  • Coucou,
    Merci beaucoup pour ces belles photos! Je vais lancer un hors sujet pour les parisiens; il y a actuellement au musée Guimet une exposition sur un peintre japonais Hokusai. Je vous la recommande vivement, car elle nous offre un autre regard sur le japon mais aussi sur la peinture! On est loin des peintures à l’huile occidentales!
    Merci encore pour les photos.

  • Très jolies photos! Merci!
    Ce vieux monsieur à l’air fort sympathique.

  • Très beau reportage.Très belles photos (mais est il encore besoin de le rappeler 😀 ).
    A voir les photos on a se dit qu’un tatami ne se fait pas en deux coups d’aiguilles. ^^x

    Si à l’avenir il pouvait y avoir plus de reportage comme ça sur le blog, l’intérêt en serait encore plus grand 😉

    Bonne continuation.

  • Gao : il est très intéressant ton blog consacré à la Chine ! Un blog que je garde dans mes favoris. 😉

    Bonne continuation à toi aussi !

  • Quelle magnifique série de photos !!! Et quelle chance d’avoir pu observer cet artisan japonais à l’ouvrage ! Bravo , c’est à la fois touchant , émouvant , bref encore une fois ,et même si me répète surement , magnifique ^^

  • décidement, je suis ravi de pouvoir profiter d’une telle immersion dans le quotidien japonais. ton photo reportage est vraiment intéressant et je dois malheureusement avoué que je ne suis pas étonné de retrouver ce phénomène aussi au japon. malgré les débouchés, ce type de métier manuel et traditionnel ne rencontre plus d’interet dans la jeune génération et bien souvent, la relève n’est pas assuré ! c’est triste car connaissances et techniques sont perdues à jamais dans bien des cas !
    je le trouve trop mimi le papy, la bonté se lit sur son visage ! merci encore pour ce billet david

  • Merci à monsieur Miyata de nous avoir fait partager l’art qu’il exerce. C’est très beau à voir. C’est fou, c’est de l’or dans les mains que de savoir faire ces tatamis.

    A bientôt,
    Steph.

  • Tres belles photos,
    ces petits vieux japonais et les asiatiques en generals ont des bouilles photogeniques je trouve, et ils sont souvent super sympa.
    Dans le meme genre il y a le Marche au poisson a Tokyo, une ambiance, des personnages, et aussi des outils…. Par contre pas de flash, c’est etroit et casse geule, tu risque de te retrouver assis sur un thon ou les fesses dans un aquarium plein de crabes !

  • Fantastique!

    Ou se trouve cet artisan? J’adorerais lui rendre visite lors de mon prochain passage au Japon!

    P-A
    devrouze.blogspot.com/

  • C’est super.

    moi de mon voyage au japon j’ai rapporté de la poterie artisanale et elle trône dans mon salon. c’est aussi une façon d’aider les artisans !!!

    la vieille dame était toute contente de me vendre ça! avec mille merci et mille sourires (il est super ce peuple)

    PS: il ne fait pas d’export de tatamis ce serait cool ?
    PS 2: si tu le revois peut être lui offriras tu une super photo de lui en plein travail ils adorent les photos en cadeau (enfin moi la japonaise qui nous accompagnait à adorer qu’on lui offre une photo)
    PS3: par solidarité je fais des fautes aussi LOL

  • LOL Toujours un enchantement tes photos ! J’ai toujours eu un faible pour les artisants, surtout quand ils sont vieux et dans une vieille boutique 🙂 Ca un côté charme et nostalgie que j’aime. Je m’en souviens d’un en Italie, un vieux cordonnier qui travaillais dans son atelier ouvert sur la rue et qui accueillait tous les enfants du quartier qui venait le voir travailler. Un jour quand je suis revenue il n’était plus là ;-(
    Vive les artisans !!

  • Ca fait du bien de savoir qu’il y a encore des artisans dans ce genre qui existent encore 🙂 !
    PS: David, est-ce que t’enmène toujours Yuna avec toi dans tes missions photos (enfin sauf celles pour le boulot) ?

  • Merci pour ses jolies photo, c’est vraiment dommage que Mr Miyata ne trouve personne pour reprendre l’atelier car les japonais n’acheterons jamais une maison dont le sol n’est pas recouvere de tatamis.Je suppose que les fabricants de tatamis artisanal se font rare au Japon si les fabriquants de tatamis disparaisse c’est une tradition Japonaise qui disparais. le cas est le meme pour les forgeurs de katana.

  • encore un post qui fait rever 🙂

  • Salut David,

    Superbe tes photos. Comme d’habitude je dirai 🙂
    Sinon j’ai une question pour lui si tu repasses par la bas.
    Pourquoi il travaille sur une table basse alors qu’il pourrait s’eviter de futur mal de dos en elevant son tablier de travail?

    A bientot
    K

  • Je parlais dans un precedent billet de l’ame du Japon… Et bien tu as su en capturer un des meilleurs aspects au travers de l’artisanat japonais qui est d’une richesse considerable meme si comme tu le soulignes, cela tend a disparaitre…

    A l’evidence, cet homme aime son travail, il n’y a qu’a essayer d’imaginer son age et le nombre d’annees passees a fabriquer ces magnifiques produits de ses mains… On est bien loin de certaines enseignes occidentales (et autres)…

  • Trop chou 🙂

Commentaires fermés.