Tottori Sakyu, le désert au bord de la mer du japon !

Depuis quelques instants à mesure que le degré de la pente s’accentue, le sable rugueux crisse violemment sous mes pieds et prends plaisir à alourdir mes chaussures à chaque pas. Je gravis la dernière portion d’un dénivelé équivalent à la hauteur de l’Arc de Triomphe avec le sourire alors que les embruns marins emplissent mes poumons et que mon regard embrasse l’immensité azurée de la mer du Japon dont seule la ligne d’horizon délimite un ciel nuageux que transpercent quelques fugaces rayons de soleil. Me voici donc en train de fouler le sol d’un site de la grande famille des Géopark. Les dunes de Tottori – 鳥取砂丘 dans la langue de feu Shoji Ueda le photographe qui fait la fierté de la région a effectué bon de nombre de clichés avec pour toile de fond cette étendue sablonneuse. Il possède également un musée à son nom que je n’ai pas pu faire malheureusement.

Geopark Tottori Sakyu Dune & Sand Museum Japon

“Qu’aimeriez-vous laisser dans le désert ?”

Si vous pensiez pouvoir répondre à cette question introspective Ce sera pour le coup sûrement le chameau, vedette d’une ballade le long des dunes vallonnées sculptures vivantes et mouvantes façonnées au gré du vent. Le désert évoque souvent la solitude avec ses ergs ou ses regs à perte de vue. Un lieu pour faire le point le point sur sa vie et se confronter à soi-même. Ce sera à vous de trouver le bon angle en vous déplaçant pour vous donner l’illusion que vous êtes perdu au milieu d’une étendue de sable sans fin et sans âmes à la ronde. Où jouer avec les grandeurs d’échelle entre une dune et les visiteurs réduits à de minuscule points noirs. 

Geopark Tottori Sakyu Dune & Sand Museum Japon

Le matin dès l’ouverture de la zone est propice à de belles photos graphiques. Tel un mandala cyclopéen, les traces éphémères des explorateurs de la veille, auront toutes disparues, balayées par les éléments naturels pour qui le temps ne représente rien.

Le lieu titillant votre imagination, je l’espère, se prêtera allègrement au test psychologique du cube japonais tiré du livre de Tadahiko Nagao : Kokologie : Le jeu de la découverte de soi. Je vous laisse faire vos propres recherches à ce sujet.

La traversée du désert pour les nuls

Jouant avec plusieurs focales, je me prends au jeu de ramener des photos évoquant la perdition… J’ai même essayé de copycater David en cherchant aussi un salaryman entreprenant sa propre traversée du désert, qui libèrera son esprit où le mènera à l’enfer du Karoshi si je devais user jusqu’à la corde le cliché sur le salaryman.

Geopark Tottori Sakyu Dune & Sand Museum Japon

Le musée du sable / the sand museum

Cet interlude clos, je me rends au musée du sable qui m’a bien plu. Odin et la reine des glaces (pas des neiges, trop tard tu as la chanson dans la tête) étaient les pièces les plus majestueuses à mon goût. Le thème de l’année 2018 : les Légendes Nordiques rassasiant bien plus mon imaginaire que le thème 2017 : les États Unis d’Amériques. Cela n’enlève rien au talent des sculpteurs qui chaque année partagent cette passion commune de la création de pièces uniques à la durée de vie programmée. Finalement encore une belle leçon du non attachement aux choses.

Geopark Tottori Sakyu Dune & Sand Museum Japon

TOTTORI ET SES SPOTS INCONTOURNABLES ?

Chacun à sa définition du voyage et son chemin et son but personnel. Pour le temps que l’on consacre à ces deux spots ce serait dommage de ne pas se faire sa propre opinion.

Pour découvrir Tottori en profondeur, il faudra patienter qu’un Tottori Safari se mette en place, mais qui sait ? Cela arrivera peut-être plus vite que prévu. 😀

Liens 

https://www.tottori-tour.jp/en/sightseeing/456/ 

http://www.sand-museum.jp/en/ 

http://geopark.jp/en/

http://www.shojiueda.com/eng/museum/

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

Une pensée sur “Tottori Sakyu, le désert au bord de la mer du japon !

  • Le Japon est un pays incroyable, d’une diversité insoupçonnée. On parle de la France et de ses paysages variés, mais quand on voit un désert au bord de la mer du Japon, en plus de toutes ses autres merveilles, ça donne envie de prendre un aller simple pour ce pays !

Commentaires fermés.