Minakami, la montagne et la neige à 1 heure de Tokyo !

À 1 heure de train de Tokyo (avec le Shinkansen Joetsu), Minakami est un bon moyen de prendre le grand air dans la montagne (enneigée, ou pas suivant les saisons) de la préfecture de Gunma ! J’étais donc invité par la ville de Minakami, à découvrir pendant 36 heures cet endroit, en pleine saison hivernal où les habitants vivent au rythme des tempêtes de neige 🙂

 

Il y a donc un mois, je partais au première lueur du jour de Tokyo à bord du Shinkansen (le TGV japonais pour ceux qui ne seraient toujours pas au courant) Joetsu en direction de la ville de Minakami (station Jomogoken). Ceux qui me suivent sur Instagram et Twitter on peut vivre l’aventure en direct, car ce fut une véritable aventure ! Alors qu’à Tokyo on avait des température qui frôlaient les 20°, à Minakami c’était plutôt les -10° !!! Donc on passait en 1 heure du t-shirt à la grosse doudoune ! C’est une des chose que je trouve magique au Japon si on habite dans la région de Tokyo : vous pouvez choisir entre le weekend plage et surf ou montagne et ski !!! 😀

Lac Akaya à Minakami Japon

Aussitôt arrivé et les présentations faites, on embarque en voiture direction le lac Akaya et son petit village Minakami Sarugakyo Onsen (avec un nom comme ça je pensais voir des singes (Saru), mais finalement on se contentera du onsen 😉 ). Là les activités ne manquent pas et l’on va faire un tour au pont pour faire du Bungy jump (saut à l’élastique), forcément je ne peux pas m’empêcher de faire le malin et quand la team Sarugakyu Bungy me propose de sauter… je me suis dégonflé… Oui, j’aimerais bien vous y voir… il faisait froid quoi ! 😀


Après une petite balade et des rencontres sur le chemin, on arrive au ryokan Le Vent Vert Kokyo (site en français !). On est chaleureusement accueilli par le patron Nagashima san et qui, oh surprise, parle bien français ! Ça fait maintenant quelques années qu’il a repris ce ryokan et lui donne un nouveau souffle. Les chambres sont remises au goût du jour petit à petit (avec même des versions à l’occidentale pour ceux qui seraient hésitants à dormir sur des tatamis… pourtant très bon pour le dos et que je trouve très agréable), la vue est magnifique sur le lac Akaya que l’on peut apprécier des chambres grâce aux yukimi-shoji (portes coulissantes en bois et papier washi -dit papier de riz- avec ouverture possible en bas pour apprécier la vue sur la neige –yuki-, cf. page 81 de  mon livre « Japon Vu de l’Intérieur ») le ryokan possède 2 onsens (bain d’eau chaude naturelle) à l’intérieur et surtout des onsens extérieurs privatifs sans supplément (!)… faut juste qu’il y ai de la place disponible. On nous propose de tester le midi l’excellent repas servit habituellement le soir, et pour nous faire plaisir, et aussi parce qu’il aime la France, le patron nous offre une bonne bouteille de vin rouge pour accompagner le repas ! J’étais gêné par tant de gentillesse et d’attention… merci Nagashima san 🙂

A peine le repas terminé, nous voilà reparti sur la route pour un long chemin dans la montagne… et il commence à bien neiger… j’en profite pour découvrir un système ingénieux pour éviter que la route ne soit plus praticable : des mini jets d’eau tout le long de la voirie… malin ! Bon, par contre si on arrête la voiture n’importe et que l’on oublie leur existence, le pantalon est du coup bien mouillé… oui, j’en ai fait l’expérience… :-/

Minakami Japon
Plus on avance dans la montagne plus la route est étroite… et adieu petits jets d’eau, là on sent la maîtrise des habitants du coin pour rouler sans chaînes sur la neige… je me demande ce qui se passerait si l’on croise quelqu’un (en fait on a juste croisé une fourgonnette de Kuronekko -le Chronopost local qui est mille fois plus efficace !-, ils livrent vraiment partout et dans toutes les conditions c’est fou !). Enfin on arrive à notre nouvelle destination : le ryokan Senjuan, et c’est le directeur manageur Kubo san qui nous accueil ! L’endroit est magnifique et sent le luxe… on comprend aisément pourquoi c’est un Relais & Châteaux ! Pour nous accueillir Kubo san nous propose le café dehors dans un salon de thé fait de neige… je suis super partant, mais à -9° je suis bien le seul… et tout le monde me lâche et finalement cela se fera en intérieur, à la grande tristesse de Kubo san et moi même :-/
On profite du lieu pour se détendre et entre les magnifiques onsens, les salles de soins du corps (avec masque de beauté de neige naturelle), le chalet en extérieur et son feu de bois, le bar, et le restaurant… il y a de quoi s’occuper sans avoir à mettre le nez dehors (sous la neige) et c’est agréable 😉
Et le soir venu c’est de nouveau la farandole des plats délicieux, avec comme originalité de la truffe et de la neige naturelle ! Kubo san notre hôte ne manque pas d’humour et s’essaie au français…encore un agréable moment que l’on aimerait prolonger 😉

Onsen Ryokan Senjuan à Minakami Japon

Je rentre dormir au ryokan Le Vent Vert Kokyo, et leurs petits onsens privatifs sont des plus agréables pour me relaxer après une journée tout de même assez intense (j’étais debout depuis 6h du matin quand même).

Le lendemain matin après un petit déjeuner de champion… ryokan oblige… nous voilà reparti pour de nouvelles zaventures ! Dommage je n’ai pas pu remercier Nagashima san… il devait être occupé… faut dire, il y avait un gros groupe dans le ryokan à ce moment là… j’espère qu’il lira ces lignes 😉

CANYONS SnowShoe à Minakami Japon
Histoire de bien commencer la journée et de se mettre en forme nous allons chez CANYONS, dirigé par Mike Harris, pour expérimenter du SnowShoe (marche en raquettes dans la neige) ! C’est une première pour moi et je suis bien excité par l’expérience ! Du coup j’ai la GoPro sur le front, la caméra 360°, et 2 appareils photos… oui, c’est l’abominable geek des neiges !!! 😀 Mon accoutrement amuse bien le chien, et je fais tellement pitié que je n’aurais pas à trimballer le sac de survie… Yeah ! 😉
C’est Hiro san qui sera notre guide, et en plus d’être un expert du coin, d’être ultra sympa, de bien parlé anglais… il a aussi une putain de tête d’acteur ! Tu m’étonnes qu’il a droit généralement à des groupes de femmes (qui le réclament) ! Faut vraiment qu’il fasse du cinéma, c’est fou ! On part donc à pied dans des endroits où il y a 3 à 4 mètres de neige (ça me fait marrer en France quand les stations de ski se réjouissent d’avoir 40cm LOLLLLLL) ! Il y tellement de neige (et on est pas en haute montagne, hein !) que Hiro san, nous dit de bien le suivre car par exemple on est sur un pont et c’est totalement impossible de le deviner… un trop grand écart et pouf on disparaitrait dans la neige… enfin il nous rassure en disant qu’avec autant de neige on devrait pas se faire mal… mais faudra aller nous chercher… OK ! Bon j’arrête de « courir » partout pour faire des photos…

CANYONS SnowShoe Minakami Japon
Arrivé à une cascade de glace, on doit faire demi-tour car c’est une véritable tempête de neige… dommage, je kiffais grave de marcher dans cette poudreuse douce comme du cotton… Mais bon Hiro san sur le retour nous explique comment la nature sourit à tout ceux qui savent prendre le temps de l’admirer et nous indique les chemins sûr pour faire les idiots dans la neige… Yeahhhhhh…
Bon, un jour je prendrais le temps de faire le montage vidéo de tout ce que je film… mais pas le courage d’IchibanJapan là 😉

Ensuite on est retourné dans la civilisation pour fabriquer nos propres soba (nouilles de farine de sarrasin, spécialité de la région, tout comme le tofu séché, les pommes et les produits laitiers -j’ai adoré leur yaourt liquide-) du midi, dans le petit village de Minakami Sukawa, où l’on s’est un peu baladé… et vite fini dans un café au chaud tellement c’était de nouveau la tempête de neige dehors… d’ailleurs ça faisait un peu pitié de voir les habitants du coin s’activer dehors pour éviter que les véhicules restent bloqués par la neige, alors que nous on était tranquille au chaud…

Tsukinoyo Vidro Park Minakami Japon

Et le chaud c’était notre prochaine et dernière étape avec la verrerie Tsukinoyo Vidro Park ! Impressionnant à voir ! Et qui plus est, visitable par le quidam ! Il y avait quelque chose d’envoutant et de magique de voir les employer sortir le verre en fusion du haut fourneau… c’est beau… attirant… on a envie de toucher cette matière en fusion… mais la chaleur dégagé rappelle vite à l’ordre ! Kurata san le manager me propose de souffler le verre… je préfère opter pour quelque chose de plus cool… soit, nous allons donc à l’atelier à côté pour polir des motifs sur le verre ! Et chacun fait son chef d’oeuvre ! C’est amusant et ludique, Kurata san est tout le temps mort de rire ! Voilà une agréable conclusion à l’expérience Minakami ! 🙂

Minakami Usagi

Un grand merci à Yukie san, Kazuaki san, Manabu san, Mia san et Ai chan ! En écrivant cet article, je n’ai qu’une seule envie : me téléporter dans ce charmant endroit qu’est Minakami ! 😉

Pour vous la neige au Japon, ça évoque quoi ?

Voir Résultats

Loading ... Loading ...
Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» !
Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

7 pensées sur “Minakami, la montagne et la neige à 1 heure de Tokyo !

  • Un article qui vend du rêve, je n’ai jamais fait de ski de ma vie mais tu m’as donné envie de me dépuceler…
    Un jour je prendrai le temps d’écrire des articles et d’apprendre à faire de la photo mais pas le courage (ni le talent) de David, là… 🙂

  • Quel beau paysage à Minakami. Le talent de David est admirable. Tes photos nous donnent le sentiment d’enfance. Merci David.

  • J’aime beaucoup le contraste des décorations en verre de couleur avec la neige! Les onsen avaient l’air bien chouettes aussi, et le saut à l’élastique .. si on y va ensemble, on saute tout les deux!! ;P

  • @Guigui : viens ! On ira faire du ski ensemble, et tu m’apprendra à faire un montage vidéo et moi de la photo 😉

    @Mia : Merci 😉

    @Ronan : Eheheh :-p

  • Merci!! J’ai vraiment envie d’aller y faire un tour!! 🙂

  • Ca donne terriblement envie de se laisser tenter malgre le grand froid de la region ^^

  • Sympa ces photos et la zone donne envie.
    Le prochain coup, on y va ensemble et moi je saute !
    Ps: Oui, j’arrive après la guerre ! Mais j’arrive :p

Commentaires fermés.