Hotaru, la luciole japonaise, peintre des nuits !

En juin, quand la lueur du jour disparait et que le crépuscule s’installe, alors le magnifique spectacle des lucioles, hotaru, commence au Japon !

Hotaru, la peintre des nuits !

Il n’y a pas que 4 saisons au Japon, vous l’aurez bien compris ! Et Juin n’est pas seulement la saison des orthensias, mais aussi celle des lucioles dites hotaru en japonais !
C’est seulement quand le crépuscule s’installe que le balais commence… attention de bien éteindre les flash et autres sources de lumière qui feront peur aux lucioles… dans le noir les étoiles apparaissent et le spectacle près des cours d’eau se met en place.

Hotaru Luciole Japonaise

C’est magique !

La culture japonaise pousse souvent à la contemplation de la nature, et tout comme les Sakura (cerisiers en fleur) on trouve beaucoup de références à l’admiration des hotaru, que ce soit dans la poésie, la littérature, les estampes… etc… mais la plus marquante des temps actuels est sans aucun doute le dessin animé « Le Tombeau des Lucioles » (dont le réalisateur Isao Takahata est mort en Avril dernier) signé du célèbre studio Ghibli.

J’ai été choqué de voir des gens attraper les lucioles… mais c’est culturel et ça se nomme hotaru-gari, la chasse aux lucioles, sur certaines estampes on voit d’ailleurs des femmes en kimono avoir des petites cages à lucioles…

Découvrir les lucioles à l’état naturel !

Alors il faut savoir que beaucoup d’hôtel/ryokan, font des lâchés de lucioles pour leurs clients… mais ça ne m’intéressait pas trop… je préfère les voir au naturel ! J’étais allé l’année dernière (faudra que je fasse un jour l’article) à Nagano… un peu tard… le spectacle n’était pas impressionnant et j’ai raté toutes mes photos (certains se souviendront peut être d’un point vert sur fond noir posté sur Twitter… :-/ ). Bref, ce coup-ci on est allé faire du camping (première expérience de la sorte pour moi au Japon !) au bord d’un ruisseau connu pour son spectacle de luciole, en plein coeur de la péninsule d’Izu (1h30 de voiture de Tokyo) !

Camping à Izu dans la montagne Japonaise

Après avoir installé la tente, il a fallut vite faire le barbecue car à 19h30 tout le monde était prié d’éteindre toutes sources de lumière… et ça n’a pas été évident entre ceux qui voulaient éclairer leur chemin, les flash automatique sur mobile et APN, sans parler de quelques vas et viens de voitures… Pas facile de faire des photos longues poses sans qu’elles soient ruinées quoi !
En plus, pour couronner le tout, le petit a fait tomber son appareil du pont (du coup je n’avais plus l’esprit à faire des photos mais plutôt à descendre dans l’eau le récupérer), et j’ai accroché au passage mon trépied et fait tomber mon appareil sur le sol (heureusement c’est le petit Fuji X100f, qui est bien solide et on va dire que ça lui donne de la patine…).
Bref, j’ai quand même pu faire une belle photo et pour ceux que ça intéresse, j’étais à f2 à 5000 ISO et une expo de 30 secondes !

Mission repliage sous la pluie !

Pour ce qui est du camping, vers minuit on a eu les prémisses d’un typhon en approche, donc à 5h on commençait à tout remballer… mais ça c’est une autre histoire que je vous raconterais dans mes prochaines aventures 😉

Ca vous tenterait (LOL) de faire du camping au Japon ?

Voir Résultats

Loading ... Loading ...
Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.