Erina MATSUI, peintre à l’univers hors-normes

Son univers est bien particulier, transformant le monde qui l’entoure en une œuvre surréaliste, mais dont les traits reflètent un réalisme cru et dérangeant.

Ainsi Erina MATSUI dépeint son univers bien à elle depuis déjà quelques années. Elle s’était surtout faite remarquée en 2006 en présentant les différentes manières de préparer en cuisine le DocomoMush, qui est la mascotte en forme de champignon de l’opérateur téléphonique japonais NTT Docomo.

J’ai pu la rencontrer pendant l’exposition No Man’s Land à l’ancienne ambassade de France à Tokyo, où elle exposait jusqu’au 31 Janvier 2010 avec beaucoup d’autres artistes de différentes nationalités venus de tous horizons.

Très soucieuse de l’avenir de la planète, elle n’utilise que des pigments naturels afin de préserver l’environnement. Et si vous vous demandez pourquoi elle fait principalement son auto-portrait, elle vous répondra tout simplement que c’est la personne qui lui est la plus accessible et donc facile à dessiner !

Concernant l’étrange créature rose, il s’agit d’un UpaRupa ou WuperRuper du mexique, et elle en est devenue fan depuis que quelqu’un lui a dit qu’il y avait entre elle et lui certains traits de ressemblance.

Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir son site officiel ici : erinamatsui.com


Aimez-vous l'art contemporain ?

Voir Résultats

Loading ... Loading ...

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (9 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» !
Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

14 pensées sur “Erina MATSUI, peintre à l’univers hors-normes

  • Bon il commence à prendre forme le site là !

  • qu’elle bille je fais… le nouveau site est en racine! très sympa en tous cas, tu as du boulot maintenant pour remplir tous ça 🙂 .

  • Yannick -> c’est toujours quand c’est le plus évident que l’on ne le voit pas 😉
    Ah oui, là va falloir que je cravache pour remplir comme il se doit toutes les rubriques !
    Il me reste encore à finir 3 p’tit trucs avant de m’y mettre 🙄

  • Wouah c’est sur que l’interface pour mobile elle roxx sinon l’art contemporain euuh … 😕

  • C’est vrai que son oeuvre est un peu….special 🙄 😯

  • 😉 Bravo pour cette nouvelle aventure mais attention de ne pas en faire trop (+ que de la photo) ou pas assez (- qu’un magazine spécialisé )
    Courage. Il va falloir trouver (ou inventer) un nouvel équilibre…

  • En grand fan de ce site depuis déjà bien longtemps, je me réjouis de voir tout ces changements 🙂
    Et quelle bonne idée de passer à WordPress :mrgreen:

  • qu’est ce qu’il est horrible ce logo ! 😯

  • J’ai connu Erina et je suis encore en contact avec elle…son travaille est incroyable

  • Je m’aperçois que je n’avais pas posté de commentaire sur ce post alors que… je suis une grande fan du travail d’Erina Matsui. Elle a du arrêter ses études d’art un moment car elle fut appelée à New York pour une importante exposition. Elle a repris ses études une ou deux années plus tard. J’aime certains artistes contemporains, mais, le tri est difficile à faire (il y a également beaucoup de choses très vulgaires, ou, sans intérêt). Généralement, je préfère ce qui est figuratif et le travail de Matsui est figuratif. Le message est également important (ça, je crois que c’est très français comme réflexion) On sent qu’elle pense son travail, qu’elle passe du temps devant sa toile, et que son esprit est quelque peu… torturé. Et puis, son univers est très féminin. Et sa touche, très japonaise, indéniablement.

Commentaires fermés.