Ticket de métro au Japon

Plan de métro japonais Ueno stationAu début, les transports en communs japonais laissent un peu perplexe nous autres français, car ici on paie à la distant parcouru… Concentrons-nous dans un premier temps sur le métro… pour le bus, c’est une autre histoire… :-/
Alors, tout cela semble complexe, car il faut savoir où l’on est (en règle général c’est là où il y a une flèche rouge… mais pas toujours…) et où l’on va… pas évident quand les plans ne sont pas « sous-titrés » (en général, ils le sont… et certains ont même été simplifiés pour aider le déplacement des nombreux touristes venus lors de la dernière coupe du monde de football), mais rien d’insurmontable… et puis y’a toujours un guichet où vous pourrez vous renseigner… les employés japonais ayant grandement le sens du service, ils feront tout pour vous aider du mieux qu’ils peuvent. Le petit plus qui aide, c’est de s’adresser aux gens avec un « sumimassen » (excusez-moi), mot magique qui vous sortira de nombreuses situations embarrassantes… croyez-moi (pour les plus fidèles lecteurs, souvenez-vous du onsen) 😉
Une fois votre destination trouvée, il vous suffit de voir le prix indiqué à côté. Pas de panique ! Si vous vous êtes trompé lors de l’achat du ticket, il y aura une séance de rattrapage à la sortie… des machines sont là à cet effet… donc si vous ne voulez pas vous prendre la tête prenez un ticket au tarif normal (évitez les tarifs réduit… car vous aurez du mal à vous faire passer pour un enfant de moins de 12 ans…) et réglez la différence à l’arrivée.
Bon, après, il existe des cartes à la journée (cf. Kyoto One Day Pass et Two Day Pass… faciles à trouver et simple d’utilisation), mais là ça peut s’avérer compliquer suivant les villes, car il y a souvent plusieurs compagnies de métro… je vous recommande (comme toujours) d’aller vous renseigner auprès de l’office de tourisme de la ville que vous visitez. Il y a aussi des cartes prépayés (principe du carnet) qui vous permettent d’économiser un peu… quelques yens étant offerts…

Allez, ne vous en faites pas y’aura toujours un charmant japonais… ou une charmante japonaise 😉 qui se fera un plaisir de vous aider… faut dire vous aurez l’air tellement « kawaiissoooo » avec votre expression de chien battu, perdu dans les méandres de la langue écrite japonaise……. il existe aussi de nombreux distributeurs de tickets en anglais… et les japonais sont fans des pictogrammes… alors… ne vous laissez pas abattre LOL



Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

19 pensées sur “Ticket de métro au Japon

  • Ho mon dieu !

    Comment fait-on pour s’en sortir?!
    Tout est écrit en Kanji?

    (sinon ce qui est écrit en jaune sur la photo en bas a gauche je dirais… qu’il ne prend pas en compte les billet de 2000 yens? LOL )
    je gagne quoi? 😮
    J’ai un plan de métro sur mon petit futé! et c’est plutot pratique je crois bien ! LOL

  • C’est bien pratique d’avoir un plan en romanji (caractères latin), mais faut-il encore savoir où l’on est ! Ahahah LOL
    L’idéale, c’est de connaître tous les Kanji (caractères japonais dérivés des caractères chinois anciens)… ou alors avoir un plan avec romanji et kanji, ce qui permet de chercher les p’tits "dessins" qui correspondent au lieu où l’on se trouve 😉

  • Y’a de quoi paniquer en effet 😯
    Au moins, on est motivé pour apprendre rapidement la langue.. ou pour faire de nouvelles connaissances dans le métro 😉 !

  • Hebien!merci pour toutes ces infos!une de mes amies part au Japon cet été, je crois qu’elle aura bien besoin de ton blog,elle ne parle ni ne lit les kanjis LOL hmm…la galanterie japonaise n’est donc pas une légende?

  • aahhaiiiiiii, tes photos m’ont procuré une de ces frousses !!!!
    devant ces machines avec des boutons partout et des kanji aussi hermétiques que la pierre de rosette…maman !!
    où est champollion ??
    Et encore, je suis parisien et vrai fondu du métro.
    Je me souviens d’un voyage à caracas : je descends dans le métro et magie, je me sens "comme à la maison".Et pour cause, ALSTHOM avait fait le métro !
    Mais là, franchement, ça donne toute de suite envie de prendre un taxi…le taxi est cher là-bas ?
    ça me rappelle une anecdote : dans le train venise – milan, il y avait un couple de japonais en face de nous.tout timide et poli et tout et tout.arrive le contrôleur.Le mari lui montre la carte ferroviaire et dit : "haka, haka ?".
    Le contrôleur ne comprenant pas ce qu’on lui demandait,le japonais lui pointe une ville sur la carte.
    Et là, ledit contrôleur éclate de rire et dit, nous prenant (de façon indélicate) à témoin : "ah, cosenza del guarda !!!".Et puis là, il se fout carrément d’eux en répétant "haka, haka…cosenza del guarda".Les japonais étaient tous honteux.Ma femme n’a pu s’empêcher de sourire avec le préposé.Je lui avais dit à ce moment là que l’humour italien était bien sympa mais que j’aurais bien aimé voir un italien chercher son chemin à tokyo avant de rigoler trop fort….
    En voyant tes photos, je sens que ce sont les japonais qui vont bien rigoler à moins qu’ils n’aient (eux) la courtoisie qui sied à ce type de situation.
    En tout cas, les stouristes jap.sont eux toujours très "kawai" (et polis).

  • ouhlaaaaa ne vous laissez pas abattre, ne vous laissez pas abattre, c’est vite dit, vu ce que tu nous montres comme imagine !
    Mention spéciale pour le petit panda de la première photo 😉

  • moi ce que j’adore c’est lé télé avec les pubs dans le métro japonais, j’ai juste vu avec des photos, pas en vrai T_T c’est dommage d’ailleur, ça serait marrant de tenter, voir les similitude ou différences avec le métro parisien!
    J’adore la fin de ton billet! 🙂 kawaiiso! lool
    Oui, les machines pour lestickets, font peur!!!! assez rudimentaires… pas faciles a comprendre direct! mdrrr

  • Sur les photos ca a l air compliqué mais c est tres facile apres avoir utilisé un ou deux fois le metro ca ira.Je trouve meme que c est beaucoup mieu fait qu en France parce que tu paies la distance parcouru.Pas comme en France ou tu paies la meme chose que sortes à la prochaine sorti ou deux fois plus loin.Il suffit de savoir ou on est de regarder ou on veut aller et regarder la lignie qui nous y enmene.Chaque lignie est representé par un couleur.Ensuite tu regardes d ou tu pars, tu regardes ou tu vas tu regardes sous le non de l arret ou tu sors et le prix y est ecris.D es que tu mais l argent dans la machine le prix s inscrivent 160 180 190 200 210 ……et tu cilques sur le prix corespondant a l arret EXP: 1 arret 160 2 arret 190….

  • Slt à tous! ça fait un bon petit bout de temps maintenant que je viens régulièrement voir ce blog et je tiens donc à féliciter tout d’abord le concepteur avant de m’incruster. J’avais une technique très simple quand j’étais mome pour savoir quel billet prendre: je prenais n’importe lequel, voir le plus commun et je passais au niveau du contrôleur au guichet et vu qu’il y avait toujours plein de monde…ni vu ni pris 😉 c’étais toujours ça pour aller s’acheter des trucs au combinistore. Bon maintenant ça marcherait plus je serais trop grillée! LOL le mieux quand on y part en vacances c’est d’aller dans une agence de voyage et on peut apparemment déjà préacheter un pass valable pour toutes les lignes. Après j’ai jamais vérifié l’info.
    D’ailleurs je me demande si c’est pas sur ce blog que je l’ai lu 😯

  • Marie ->don’t panic LOL
    La première fois que je suis allé au Japon, 山 (Yama : montagne) était le seul Kanji que je connaissais (d’ailleurs je n’ai pas vraiment progressé depuis LOL )… pourtant je m’en suis parfaitement sorti dans les transports… mais aujourd’hui encore, par moment (du fait des différentes compagnie de métro qui s’entre croise) j’arrive à être paumé 😉

    Linowen -> ah ben oui ! Tous ceux qui veulent aller au Japon doivent lire mon blog LOL
    Si on est courtois, les japonais nous le rendent bien 😉

    galaad -> mais non, il faut penser aux situations funs que cela peut impliquer LOL
    Oui, les occidentaux sont de vrais enf#^$és… j’en ai vu régulièrement se moquer des japonais (même au Japon !)… de vrais têtes de turcs ces gentils japonais… et en plus il ne se vengent même pas lorsqu’on est perdu dans leur contré…
    Alors, soyez sympas avec les japonais (et le reste du monde tant qu’à faire… ça ne mange pas de pain 😉 ) ! Vous mériterez ainsi que l’on vous tende la main le jour où… 🙂

    miss Trop -> tu vois ! Y’a plein de p’tits pictos qui peuvent aider… par exemple, pour aller voir le panda : c’est 190 Yen… Facile ! LOL

    TALULU -> ben les nouvelles rame de métro qui font leurs apparitions à Paris ressemblent à celle (les récentes) du Japon : écran LCD avec des vidéos (mais pas encore de pub, histoire de ne pas être dégradés comme les affiches) et wagons non compartimentés LOL
    Et encore, j’suis pas entré dans le détail LOL

    Florent -> ouais, voilà ! C’est simple LOL
    Nan, ça parait compliquer quand on le dit… mais en 2~3 manipe on pige rapidement le principe 😉

  • Isera -> Merci 🙂
    Oui, j’avais entendu dire qu’il y aurait un pass valable pour toutes les compagnies de métro Tokyoïte… mais je ne sais pas si c’est déjà en place actuellement…
    Ben j’ai en effet parlé de nombreux pass ici, comme le Rail Pass (pour tous les transports de la compagnie JR), le Hakone Pass (pour tous les transports en commun de Hakone : bus, trains, téléphériques et bâteaux) et le Kyoto Pass (pour les bus de ville, de campagne et les 2 lignes de métros appartenant à la ville, mais voilà ça ne marche pas sur les JR et l’autre compagnie de métro)… 😉

  • Cher David,

    Encore merci pour votre photoblog qui me ravit chaque jour 😉

    Je me permets une nouvelle incursion pour vous faire part de mon expérience à propos du métro de Tokyo. C’est effectivement un véritable casse-tête, mais il suffit d’être prévenu et alors on prend tranquillement son temps pour regarder le plan en arrivant dans la station, trouver où l’on est et où l’on va, pour savoir à quel automate acheter son billet (suivant la compagnie) et pour quel montant.

    Il est vrai que si l’on passe plus de 10 min devant le plan, il y a toujours quelqu’un qui viendra vous proposer de vous aider, ce n’est pas une légende. Et j’avoue que cela m’a sauvé la vie lors de mon arrivée, pour rejoindre Tokyo depuis l’aéroport de Narita. J’étais complétement paumée !

    Sinon, il suffit de ne pas s’énerver et surtout de prendre son temps (ce qui peut paraître paradoxal dans ce pays trépidant), on a l’impression d’être dans une bulle, sur la planète Mars, et c’est vraiment délicieux.

    Une fois, il m’a fallu plus d’un heure pour sortir de la station Shibuya, car j’avais pris un mauvais escalator et me suis retrouvée dans le grand magasin Tokyu (ou Sheibu je ne sais plus), ne pouvant plus trouver la sortie. Même une vendeuse à qui je me suis adressé ne connaissait pas le chemin pour rejoindre la rue, elle venait tous les matins par le métro et repartait le soir de la même manière. Elle a donc du aller chercher un plan du magasin pour m’indiquer la sortie !!!
    Incroyable !

    Bonne continuation David, et quelle chance vous avez de vous réveiller chaque jour au Japon…

  • >Même une vendeuse à qui je me suis adressé ne connaissait >pas le chemin pour rejoindre la rue, elle venait tous les >matins par le métro et repartait le soir de la même >manière. Elle a donc du aller chercher un plan du magasin >pour m’indiquer la sortie !!!

    Ca me rapelle un vendeur au Sunshine (c’est bien ce nom le grand centre commercial) à Ikebukuro qui m’a amené de son magasin au métro (presque 10 min !) car j’étais paumé :-/ (petite précision, je parle pas un mot de japonais, et lui pas un mot d’anglais ni de français LOL )

  • Salut David,

    Nadine, a Shibuya, c’est un vrai labyrinthe et il y a d’autre sation comme cela. Le grand magasin n’est pas Seibu, ni meme Tokyu Hands, j’ai un gros trou de memoire la (la vieillesse peut etre :-/ )

    David, autre post qui peu etre sympa, ces la facon de rejoidnre Tokyo depuis narita. Car a ma connaissance, il en existe plusieurs (plusieurs trains, plusieur bus, plusieurs type de taxi)
    Personnellement, je prenais le "Limousin Bus" pour rejoindre en general un grand Hotel dans Tokyo et ensuite, j’embraillais par le metro.
    Mais il m’est arrive aussi de prendre le train express (il est plus cher mais il est express car sinon, on s’arrete a toutes les stations entre Tokyo et Narita : a peu pres 60 km). et vous fais arrive a Shinjuku (??)

    Bref, cela peut aider le Gaijin quoi 😉

    K

  • Nadine -> il m’est arrivé la même mésaventure à la station Shinjuku… je passais de magasins en magasins… impossible de trouver la sortie ;-(

    Yo -> ils sont sympas ces japonais 😉

    K-Lach -> je dois avoir des photos… j’vais essayer de faire un post là dessus 😉

  • moi se que je trouve bien c’est les couleurs pour les lignes c’est bien pratique … de cette endroit a cette endroit ligne rouge, etc o moins on peut pas se perdre….

    sinon conseil pour les rebelles:

    sinon pour payé pas cher prenez les tikets enfant et juste sur la distance 1 station loool…
    le passage de guichet sonne … ferme les portes; mais d’un coup de genoux elles s’ouvrent lol

    ps> ceci est a vos risques et perils 🙂

  • David -> Pour le pass dont je parlais c’était pour le JR. On peut l’acheter en France dans une agence de voyage qui te donne un coupon en retour, et lorsque que t’arrive à Narita il faut que tu aille retirer ton pass avec le coupon qu’ils t’ont donner à l’office du tourisme (il me semble). Donc pour tout ceux qui ne savent pas lire les kanjis et qui ne veulent pas passer 100 ans à savoir comment le paiement fonctionne, il suffit de prévoir le pass à l’avance. En plus, c’est en abonnement du genre 2 semaines, 3 semaines ou 1 mois …

  • K-Lach -> Sauf votre respect, le Tokyu Hands de Shibuya ne communique pas avec la station de métro… 😉 Du coup je vais approfondir mes recherches pour savoir exactement de quel centre commercial il s’agit !
    En revanche vous avez parfaitement raison en ce qui concerne le post sur la liaison Narita-Tokyo. Personnellement, radine que je suis, j’avais pris le train le moins cher et j’ai mis plus de 2 heures !!! Mais c’était très amusant car c’était l’heure où toutes les petites collégiennes en mini-jupe allaient à l’école et c’était vraiment dépaysant de voir tous leurs uniformes.

    David au travail donc.

  • ikua -> Ce qui est fun c’est quand il faut changer de train de la même ligne car cette dernière se sépare en 2 ou que le train dans lequel on est ne va pas plus loin… en régle général, je suis le mouvement de foule… LOL

    J’étais sûr que t’avais déjà essayé les tarifs réduits toi 😉

    Isera -> oui, le Japan Rail Pass… le sésame indispensable pour ceux qui ne veulent pas se cantonner à Tokyo/Kyoto… j’en avais parlé ici : http://www.lejapon.fr/blog/index...

    Nadine -> arf… le travail… je n’arrête pas 😉

Commentaires fermés.