Asakusa by night

Quand la nuit tombe sur Asakusa, une nouvelle ambiance s’installe… bien loin des quartiers où l’animation se voit florissante pour la nuit ,tel que Shibuya ou Shinjunku… Asakusa voit une certaine plénitude s’installer…
Le quartier d'Asakusa la nuit à Tokyo
L’obscurité ayant fait fuir les derniers touristes, le vendeur de Kibidango met de côté ces friandises… je profite des derniers reflets de néons sur les bocaux du stand d’arachides… les gens rentrent chez eux ou partent à la recherche d’animation… la queue devant les bons restaurants se fait plus dense… les ruelles deviennent désertes et seul le bruit d’un Pachinko rompt le silence par intermittence, au gré de l’entrée/sortie de ces clients, confinés dans un lieu souvent synonyme d’endettement et dont les portes insonorisées protègent le voisinage de toute pollution sonore, mais pas vraiment visuelle… les trois 8 ont bon dos et le chantier souterrain tourne 24h/24, ainsi le ballet des camions disparaissant de la surface n’a de cesse de m’émerveiller tel un numéro de magie d’un autre David… les minuscules Izakaya à la clientèle d’habitués allument leurs néons, la soirée se terminera en chanson devant un karaoké aux senteurs éthyliques… je reste un long moment contemplatif devant le regard triste de ce poisson globe, qui mal préparé emmènera le commanditaire de son assassinat dans la tombe… mes copains Spectroman et Tanuki semblent bien être les derniers à vouloir m’accompagner dans la pénombre des petites ruelles… débouchant sur un cinéma porno qui doit sûrement réserver une avant première de choix pour le lendemain, au vue de la personne qui dort à son entrée afin d’avoir la meilleure place…
Asakusa by night Enfin bon, je finis par rentrer « chez moi » (au ryokan) guidé par la voix cassée du pépé san, qui comme chaque soir à la même heure entrechoque deux morceaux de bois puis scande les avertissements contre les risques d’incendie… et ça fait des siècles que cette coutume perdure… mais pour combien de temps encore… les maisons en bois laissant place au béton et autres produits ignifugés… et ce brave pépé san semblant bien seul dans sa mission…



















Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

12 pensées sur “Asakusa by night

  • 🙂 génial ce billet! rien a dire 😯 ! ca me donne vraiment envie dy aller ;-( ! surtout ke c mon rêve ;-( ! bon a+! 😉

  • Merci David pour cette belle promenade nocturne ! ( encore ;-))

  • Rhoooooo, ce qu’il est poete ce David…et vicieux aussi!!! ===>photo 27 😉 bah au moins on sait que c’est bien toi qua fait ce post… LOL

  • ya une photo avec la flamme…on dirait le pon,t de l’alma…
    parait qui sont tres trash les pornios japonais

  • Snif, très poetique ! j’adore ;-(

    Il ne me reste plus qu’a me balader main dans la main avec la personne de mon cœur et je serai l homme le plus heureux du monde ;-(

  • Bravo, encore bravo (j"ai l’impression de me répéter mais là super david)………et puis qu’est ce que la ville me manque ;-( s’est bien parce que j’ai un super poste que j’ai quitté la ville. ;-( ;-(

  • Ka-Kun -> aller, 600 Euros l’aller/retour…

    christophespb -> you’re welcome 😉

    Takeo! -> ah tiens ! Tu vois pas les pousses-pousses, mais les photos cochonnes complètement floues…….. tu as une vision sélective LOL

    laurent -> c’est quand même carrément plus grand que celle du pont d’Alma…
    L’ironie des films pornos japonais est que les zones sexuelles sont toutes floutées… on voit rien… donc ils investissent dans le scénario… enfin j’me comprends…

    Yvan -> ben faut pas oublier de lancer un ch’tit pièce au prochain passage au temple pour faire un voeux 😉

    jeff -> aller aller, les vacances sont faites pour ça 😉

  • Un post très contemplatif, j’aime bcp quand tu écris comme ça.
    correcs orthographe:
    "les gens rentreNT chez eux"; "au grè(non, ce n’est pas de la pierre)"; "les portes insonoriséEs", "les trois 8 ONT bon dos", "le balLET(sinon, c’est un balai) des camions disparaissant de la surface n’a de cesse de m’émerveillER", "aux senteurs éthyliques", "un long moment contemplatif DEVANT LE regard triste de ce poisson globe", "je finiS", "la voix casséE", "autreS produits"

  • @David: ben écoute à 600€ l’aller/retour je suis preneur si tu m’héberge sur un bout de carrelage 😉 😉 😉

  • christelle -> Merciii miss 😉

    Jeff -> bah y’a un parc pas loin, enmène une tente de camping 😉

  • @david: A ben merci on reconnait bien l’hospitalité….. 😉 LOL

    Bon s’en plaisianter dés que j’ai le temps et les moyens le japon serat ma prochaine destination

  • salut,

    c’est quoi cette affiche avec des dames qui montrent leurs cuisses ??? (ho my god ce n’est pas ca quand même !! 😎 )

Commentaires fermés.