Asakusa côté berges

A côté du temple, il y a un grand canal (plus large que la Seine à Paris)… beaucoup moins glamour, peu de touristes s’y aventurent… pourtant, de l’autre côté du pont vous ne pourrez par râter le « caca » (c’est comme ça que certains japonais l’appellent) de notre Starck national.
Mais nous n’allons pas nous aventurer si loin… on va juste aller jeter un coup d’oeil derrière le mignon petit Koban au toit vert…
Il y a ici un parc tout en longueur, qui longe l’immense canal, qui, malgré son apparence de squatt SDF (dont les abris sont facilement repérables grâce aux bâches bleues qui leur servent de toit), est tout a fait magnifique au printemps lorsque les cerisiers qui le composent sont en fleurs…
japonaise manageant un sandwich au bord ud canal - Asakusa Tokyo
Ainsi je me suis quelques fois aventuré de ce côté, sans trop savoir où j’allais, regardant l’envers du décor et les oubliés de la société japonaise…….. ce qui est assez émouvant est que la plupart des SDF gardent leurs habitudes respectueuses, indiquant qu’ils n’ont pas toujours été ainsi (certains ont pris la crise asiatique en pleine face)… ceux que j’ai pu croiser étaient souvent propres, « travaillant » avec des gants blancs, se déchaussant avant d’entrer dans leur cabane, polis (beaucoup d’entre eux recyclent papiers et cannettes vides pour gagner un peu d’argent, et leur chariot encombrant le trottoir, il s’excuse et laisse la place le plus possible pour ne pas déranger les passants), respectueux de leur environnement (c’est propre autour de leur cabane)…
Cabanes de SDF japonais avec bâches bleues au bord du canal - Asakusa Tokyo Comme quoi, ça ne prend pas tant de temps que ça de découvrir (quelques pas en plus) la réalité d’un pays, et de ne pas s’arrêter aux seules images surfaites que l’on nous sert dans les guides et à la télé… de plus les japonais aiment bien que l’on s’intéresse à autre chose que leurs temples, mangas ou quartiers de technologie et… de débauche… et engageront bien volontiers la conversation… en japonais… 😉









Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

13 pensées sur “Asakusa côté berges

  • C’est vrai que c’est propre, c’est bizarre mais tout est different par rapport a la France où meme les sdf te traitent de "con" quand tu passes devant eux(pas tous bien sur, pour ne pas froisser les amis des sdf).

    Mais bon, a part ça elle est sympa la photo du pigeon deant "notre Stark national" 😉 .
    Ca correspond bien a leur image…

    Un "caca" 😎 …Enfin meme sans ca je trouve que c’est un quartier sympa mais quand meme, les peniches ne sont pas aussi belles qu’a Paris 😉 LOL

    Waouh long commentaire… LOL
    Je me suis surpassé 😎 …@+!!! 😉

  • Beau post ! Merci David (pas pour les photos car j’aurais l’impression de me répêter!) pour la pudeur avec laquelle tu parles et prends en photo cet "envers du décors".Aucun voyeurisme même sur ce sujet (qui peut être délicat), Bravo!

  • la première photo est déprimante ;-(
    la dernière est SU-BLI-ME ! on dirait un tableau d’auguste marquet.Elle mérite un poster.si, si !!!

  • Oui, on sort des cliches qu’on aime bien a propos du Japon. La proprete alentour est frappante. Y a-t-il des points ou ces gens peuvent commodement se laver etc…
    Il y a eu des tentes cqnqdiennes a San Francisco sous les autoroutes, mais elles ont vite disparu.

  • Desole d’arriver avec un truc qui n’a rien a voir mais j’ai une petite question pour toi david (on se tutoie?). Tu avais indique il n’y a pas si longtemps l’adresse d’un site sur lequel on trouve des billets France-Japon pas cher. Mais plus moyen de remettre la main dessus. Et comme les frangins viennent me rendre visite cet ete j’aimerais bien que tu la communiques de nouveau cette adresse web… possible?
    Sinon pour les sans domicile fixe, je confirme tout ce qui est dit ici. Mais je suis surpris de ne pas voir de photos de ces derniers, roulant sur des velos surcharges de sacs plastiques remplis de cannettes vides (parfois au point que le gars qui pedale en dessous est quasi invisible). C’est parceque tu n’as pas eu l’occasion d’en voir a tokyo ou simplement pour une autre raison? Parcequ’ici a nagoya c’est un spectacle malheureusement ultra commun…

  • Toujours aussi surprenant, c’est interressant de voir l’envers du décor de temps en temps. Prochain billet: "Les quartiers chauds de Shinjuku et les Yakusas locaux". Quen dis tu David ?
    Allez gooooo !

  • Un post super intéressant. Intéressant aussi que tu soulignes le côté "respectueux" des laissés-pour-compte. D’ailleurs, sais-tu pourquoi certains japonais disent que ces gens ont "choisi"? ça m’intrigue…
    Sinon, ca a la forme d’un caca, c’est vrai, mais c’est un caca "doré"!!! 😉
    comment on dit caca en japonais?

  • Salut

    Les SDF se lavent dans les bains public ou pour quelques Yen, tu as acces a une douche + bain et les SDF respectent beaucoup la proprete corporelle et les biens d’autrui.

    K

  • Moi aussi j’aime bien le quartier d’asakusa 🙂
    Lors de mon voyage au japon, la première chose que j’ai faite c’est prendre le bateau sur la sumidagawa…des petites cabanes bleues sur des kilomètres sur les rives! Le mythe d’un japon ultra friqué est donc tombé tout de suite!
    Il y en a également pas mal à Ueno et apparemment pour rester propres ils utilisent les toilettes du parc.
    🙁 Mais je me demande de quoi ils vivent…parce que contrairement à la France, je crois que la mendicité n’existe pas au japon?

  • bonjour et bravo pour le site

    je trouve ce site tout à fait rafraichissant et votre regard sur le pays l’est aussi

    je suis passé au même endroit sur la sumida et j’ai vu voir les cabanons qu’on retrouve également dans les parcs mais je n’avais pas vu les petits bateaux verts, leur rôle est-il équivalent ?

    en tous cas bravo également pour ces photos, il y en a de très jolies

    j’ai beaucoup de mal à photographier le japon moderne et vous le faites avec talent (la photo de la page de garde avec les taxis est superbe), vous pourrez trouvez mes clichés ici :
    http://www.alaindavreux.com/inde...

    bonne continuiation, gambale !

    alain

  • tu n’as pas corrigé les fautes d’orthographe… ;-(

  • hey david
    il est vraiment super chouette ton blog!!
    bah voila pour l instant je sais pas quoi ecrire – alors je vais encore surfer un peu sur ton blog – continue!!!
    biz alice

  • Takeo! -> aller au Japon, c’est se prendre une grande claque tant tout est si différent… 😉

    lachouet’ -> merci 🙂

    galaad -> vraiiiment ?!… 😯

    onlyinsanfrancisco -> faut pas croire, quand y’a eu la coupe du monde de foot il y a 4 ans… les autorités ont fait le ménage… et récement aussi du côté du grand parc d’Osaka, qui a la plus forte concentration de SDF du Japon…

    pierre -> c’est http://www.his-tours.fr/index-fr.htm t’as qu’à dire que c’est de ma part (www.lejapon.fr) histoire que quand je leur demanderais de me sponsoriser, ils me prennent plus au sérieux 😉
    Oui, j’en est déjà vu, mais bien qu’il soient poli, il n’aiment pas trop être pris en photo… c’est déjà une "honte" pour eux d’en être arrivé là, inutile de s’afficher en photo… alors par respect, je ne prends pas de photo d’eux…

    jideo -> déjà fait ! 😉

    christelle -> Ca c’est que les SDF sont assez méprisés par la population qui travail… du genre c’est leur faute si ils en sont arrivé là ! Comme si on pouvait choisir que son entreprise fassent faillite……… j’ai eu plus d’une fois des conversations sur le sujet (très délicat d’ailleurs d’en parler… les japonais n’aimant pas exposer les côtés sombres de leur civilisation)… tous me tenais le même discours que tu me sites… mais après quel mots, il se rendent bien compte de leur erreur… et d’ailleurs les famille dont un membre à disparut suite à la perte de travail n’est pas rare… beaucoup de salaryman, cache à leur famille quand il sont virés… ils s’endettent, et finissent par disparaitre, trop honteux de demander de l’aide…
    Les japonais n’aiment pas être assister… et cela se retrouve dans l’administration français… par exemple quand un japonais vivant en France rempli un formulaire d’inscription au ASSEDIC, il aura la bonne surprise de ne pas voir le nom de son pays dans la liste (il y a Vietnam, Corée, Chine & Co… mais pas Japon)… :-/

    K-Lach -> oui, mais il y a quand même des exceptions 😉

    akaieric -> Ah oui ! J’ai oublié de parler du bateau… faut dire je ne l’ai jamais pris…
    Il faut du recyclage et autres petits boulots.
    Je n’ai vu qu’une fois un SDF faire la mendicité… à l’entrée de la gare de Ueno…
    En fait je pense qu’il y a 2 raison pour ça… les japonais, même SDF auraient trop honte de faire ça… et personne ne leur donnerait des sous…

    AlainPhoto -> Bonjour Alain !
    Ben t’es bien gentil… limite "tatemae"… parc’qu’elle sont pas terrible ces photos… j’ai quand même fait beaucoup mieux dans les posts avant 😉
    Eheh, en voyant tes photos, j’ai tout de suite reconnu la touche 70-200… c’est aussi mon objectif de prédilection… bien que le CANON de part sa couleur me fait repérer à 100m…
    Merci et @ très bientôt !

    christelle -> méééé syyy 😉

    alice -> eheh, merci Alice 😉

Commentaires fermés.