Spécialité culinaire de l’île d’Enoshima

Ce qui est bien (entre autre) au Japon, c’est que chaque région, ville, quartier, rue, maison… a sa spécialité culinaire…
Alors pour les malheureux non initiés qui pense encore (c’est que vous n’avez pas lu tous les post de ce blog LOL ) qu’au Japon c’est régime sushi/brochette à tous les repas… et bien détrompez-vous… j’ai bien essayé des centaines de plats différents au pays du sushi levant… euh… soleil levant… et j’en découvre encore tous les jours… et la seule chose qui revienne réellement souvent, c’est le riz… et encore, vous pouvez y échapper 😉

Spécialités culinaires d'EnoshimaAlors aujourd’hui on va sur l’île d’Enoshima, pour essayer les spécialités du coin. Pour cela, il suffit de repérer la rue touristique (rien de plus facile dans le cas présent… vous comprendrez en y allant 😉 ) et d’entrer dans le restaurant qui vous semble le plus « local »… les plus audacieux tenterons l’aventure dans les ruelles étroites de la petite ville… mais sachez tout de même qu’au Japon, les chiffres peuvent être affichés en caractère japonais (ben oui, comme ça les restaurateur indiquent qu’ils ne veulent pas trop voir les étrangers chez eux…)… vous voilà avertis.
Contrairement à la France, les restaurants touristique au Japon ne sont pas ou très rarement des « pièges à gogo »… les japonais sont très respectueux, et ne voudrons jamais véhiculer une image négative de leur établissement, cela pouvant nuire très rapidement à leur business… le bouche à oreille pouvant être fatal au Japon… donc entrez sans craintes dans les restos du coin (au pire la nourriture sera correct, sans plus).
Alors, une fois dans le restaurant et afin de ne pas passer à côté de la spécialité du coin, prenez le plateau dégustation (de toute façon si il y a une spécialité, elle doit se retrouver dans la plupart des plateaux repas… à vous de la repérer…) c’est plus sûr. Sur la photo ci-contre donc, vous avez le plateau dégustation « typique » d’Enoshima (poisson et fruits de mer… normal pour une petite île…)… mais en réalité la seule vrai spécialité du coin c’est le gros coquillage au milieu, au doux nom de Sazaé (prononcé à la française)…
Voilà ! Je vous souhaites un bon appétit !

Ah, pour ceux qui ne sauraient pas où se trouve Enoshima, et ben c’est à côté de Kamakura………. sur la côte pas très loin au Sud de Tokyo 😉

Avant :

Après :

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

10 pensées sur “Spécialité culinaire de l’île d’Enoshima

  • Salut

    Dis donc, tu n’aimes pas les takuan (oshinko) ?? Le truc jaune, au milieu ! 😯
    Ceci n’est pas tolerable !! :-C
    Envoie les moi, je les mangerai avec joie LOL

    K 😉

  • euh mais David c quoi t 😎 a profession…touriste professionnelle? non parce que sinon une reconversion m’interesse….

  • Touriste pro … mais ca m’a l’air encore plus mieux trop bien que chomeur pro ca, je prend ! 😀

  • J’imagine surtout David entrain de replacer tout ses petits plats dans l’ordre juste après avoir mangé… Alors ça ça se placaiiiiittt… Ha oui là … et ça … mince… Heuuu… Naaaaaaan touchez pas ! Spour une photooo… !! LOL

  • K-Lach -> ouais, je sais… j’suis pas fan de légumes… alors le radis blanc qui est jaune… :-/
    Promis, la prochaine fois je les mets dans un Doggy Bag, et je te les envois par la poste 😉

    Monzen -> j’aimerais bien 😎

    MsK` -> tu peux aussi essayer graphiste/photographe indépendant… 😉

    Syn. -> euh, ouaip… c’est à peut près ça…….. mais il faut imaginer aussi avant de manger :
    Moi : "Ah non ! Commence pas ! La lumière n’est pas bonne…. Attends ! J’essai un autre cadrage………"
    Ma femme : "Rrrrrr… c’est déjà froid…."
    LOL

  • Oui le plus fun c’est ce qui se passe derrière l’objectif ^^
    Caméra ou appareil photo, voir l’artiste se contorsionner l’oeil rivé à l’oeilleton, à la frontière entre son monde cadré et le second dans lequel il évolue. :p

    -" Ha je me suis assis dans votre assiette ? Désolé je… hum…"

  • C’est plutôt les pieds dans le plat… ben oui, tatamis obliges LOL
    C’est vrai que je suis un peu autiste quand je fais de la photo…

    Arf, ma hantise au Japon : avoir un trou à la chaussette… trop classe au resto sur les tatamis, ou dans un ryokan, ou chez quelqu’un 😉

  • Enorme David, j’ai pensé à ça avec mes chausettes, résultat de peur d’avoir un trou j’en ai acheté un stock complet ^^

    Pis pour la prise de vue, ça ne m’étonne pas, on est souvent trop concentré dans son objectif :p

  • c’est pas sur enoshima qu’il y a une reserve de singes réintroduits assez récemment?

Commentaires fermés.