Les îles Oki Shima, départ de l’aventure San’in !

La région San’in m’a invité à vivre une drôle d’aventure de 3 jours ! Je suis parti le matin de Tokyo en avion pour l’aéroport de Shimane, et à peine arrivé un petit bimoteurs nous attendait pour nous déposer sur la plus grande île : Okinoshima qui fait parti de ce que l’on appelle les îles Oki  dans la mer du Japon (côte opposée à Hiroshima) !

 

Les îles Oki classées Géoparcs mondiaux de l’UNESCO

Alors, tout d’abord il faut savoir que les îles Oki sont classées par l’UNESCO comme Géoparc Mondial ou Global Geopark… ok, mais c’est quoi donc ? Il en existe 127 dans le monde à travers 35 pays. Ce sont des espaces géographiques unifiés, reconnus comme ayant une géologie, des sites et paysages exceptionnels à protéger, utile pour l’éducation et respectant l’esprit du développement durable en impliquant la population locale.

Je vous laisse découvrir le site dédié : http://www.oki-geopark.jp/en/geosite/

 

Okinoshima, la grande d’île d’Oki !

Miyahara san nous attends pour la première exploration en voiture sur Okinoshima (attention à ne pas confondre, il y a une autre île du même nom dans la préfecture de Fukuoka, et qui est interdite aux femmes !). On va tout d’abord au phare de Saigo construit en 1921 dans le plus pur style Taisho et qui offre une superbe vue panoramique !

En suivant la route côtière on arrive au petit village de pêcheurs de Tsuma, connu pour ses anciens hangars à bateaux (Funagoya) construit en cèdre avec des techniques traditionnels. Derrière on peut voir le Mont Takata (315m) que Miyahara san dit avoir monté en 45 minutes et qui offre une superbe vue ! Ca sera pour la prochaine fois pour moi 😉

Hop hop on ne perd pas de temps car on doit s’enfoncer dans l’île pour découvrir le sanctuaire caché de Dangyo et sa petit cascade… on ne voit pas très bien car la lumière était en contre jour, mais c’est vraiment sympa ! Et mince, il y avait plein d’histoires à raconter sur le lieu et je me souviens juste qu’il y avait une cascade dédié à une divinité masculine et une autre divinité féminine…

C’est déjà l’heure de manger alors direction le port pour acheter nos billets pour le bateau hydrofoil et avaler un truc… Je demande la spécialité du coin et se sera donc de succulentes soba au poisson au café Spuntino ! Le staff adorable nous fera des cafés à emporté avec des petits dessins tous mignons 😀

Je regrette de ne pas avoir eu le temps d’essayer la bière au riz…

 

Nishinoshima, l’île aux chevaux !

 

En moins d’une heure nous voilà déjà sur l’île de Nishinoshima ! Super expérience ce bateau à grande vitesse qui fil sur l’eau en faisant oublier les vagues.

C’est Saki chan qui nous attend cette fois ! Son mari étant français elle parle parfaitement notre langue (youhou !), on fait un petit tour en voiture avant de rejoindre un bateau toursitique qui fait le tour de l’île. J’ai un peu le mal de mer et n’aime pas les tours pour touristes… donc je suis assez mitigé… mais finalement c’est une super expérience et les formations rocheuses son juste wahou ! Le pilote maitrise son bateau et malgré une mer agitée nous fait entrer dans des cavernes juste magnifiques… difficile de rendre tout en photo… donc j’ai aussi fait des vidéos que je posterais je sais pas où encore 😉

Le retour direct au bord était sportif et j’avais du mal à garder mes soba à l’intérieur… heureusement que ce fut assez rapide…

Ayé ! Juste le temps de boire un Coca, et c’est reparti en voiture pour un MAGNIFIQUE site de randonnée ! Saki chan est cool et s’arrête n’importe où quand je dis « stop » ! Ce qui me permet de faire quelques jolies photos, mais j’aurais aimé y passer la journée (et j’en connais une qui m’en veut de ne pas l’avoir amenée là) tellement la nature est belle… et les chevaux sauvages !!!!!!! Je craque, j’appelle un jeune poulain qui bien au contraire de fuir, viens jusqu’à nous, et limite essaie d’entrer dans la voiture… Génial !

Arrivé en haut de la petite montagne commence notre randonnée au milieu des vaches domestiques et chevaux sauvages… un mélange de Camargue et de Corse 😉

Je respire ! Je revis ! Venant de la campagne ça me fait un bien fou ! Je cours caresser les vaches et fait une démonstration d’imitateur de bovinés… Saki chan qui attendait au parking d’arrivé, me confira que toute l’île devait m’entendre tellement je meuglais fort… oups… 😀

On fait un final avec le Kannon-iwa souvent appelé Rosoku Iwa (le rocher bougie), et la nuit nous pousse à aller au ryokan qui nous attend… Festin bien mérité pour finir cette première journée aventure !

 

Chibu, la petite île !

 

Le lendemain matin ça repas sur les chapeaux de roues ! Direction le port où Nicola (une Néozélandaise dynamique qui travaille à l’Office du Tourisme de l’île) nous souhaites un bon voyage et un rapide retour chez eux… avant que l’on ne saute dans le petit bateau taxis pour aller sur la petite île de Chibu (600 habitants dont 45 enfants, 600 vaches et 2000 tanuki !!!) ! On rebondit sur les vagues et j’ai vraiment le mal de mer !

A peine posé le pied à terre, Chisato chan fonce avec la voiture dans le petits chemins zigzaguant pour nous amener sur le mont Akahageyama… pas le temps de récupérer du trajet en mer, ni de faire des pauses photos… je suis vraiment mal… et une fois arrivé il va me falloir quelques minutes pour récupérer…

Hop hop hop, quelques photos de la superbe vue et on doit repartir… d’autant que le ciel est menaçant… mais les vaches au milieu de la route on décidées de nous ralentir 😉

On va à un autre spot et je trouve que la pluie est un peu trop fort pour la photo… Chisato chan insiste, mais je ne bouge pas de la voiture et propose d’attendre 10 minutes pour voir… ET LÀ ! Un mur d’eau arrive ! On ne voit même pas à 3m… ce qui me conforte dans ma décision… Et me permet de faire de superbes photos de touristes japonais tous trempés… les pauvres…

Ca sera la conclusion de l’île Chibu et l’on retourne au port pour prendre le ferrie cette fois… autant dire, je suis vraiment malade et cette traversée de 3h va être longue ! Mais ça c’est une autre histoire 😉

Connaissiez-vous les îles Oki ?

Voir Résultats

Loading ... Loading ...
Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (9 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

12 pensées sur “Les îles Oki Shima, départ de l’aventure San’in !

  • Les marches, la pluie … meme pas peur. Les paysages sont justes magnifique, ca donne envie d’y aller.

    par contre, si je devais faire, ce serai en mode plus cool que toi :-p

    ca fait plaisir de te revoir poster de jolies reportages … depuis le temps ^0^

  • magnifique photo et endroit a voir les paysages sont spendide on doit etre zen et detendu si on prend le temp de flaner

  • Superbe reportage. Ça fait du bien de voyager et découvrir cette belle nature avec toi. J’ai même eu le mal de mer. Merci encore, et vivement la suite.
    PS. Pourquoi ne pas poster les vidéos sur ta chaîne YouTube ?

  • OMG! Que ce- que c’est beaux!! J’ai envie d’aller! Il y a des ours???

  • @CoRcCiA : ça fait plaisir de te savoir toujours là ! 😉
    Oui, il y a beaucoup de choses qui se font derrière et que je vais révéler prochainement ! Je sais que je donne l’impression d’être absent, mais en fait c’est l’hyper-activité qui me fait disparaitre 😉
    Je reviens très vite ! Au plaisir de trouver un te des nouveaux commentaires sur la suite ! 😀

  • @Dohko57: ça fait plaisir de te savoir aussi encore présent ici ! 😀
    Oui, c’est vrai que j’ai une chaîne YouTube… je vais poster ça 😉

  • @Mia : c’est un Tanuki ! Le seul ours sur l’île c’était moi ! LOL

  • Youtube ?? .. j’ai bien entendu Youtube ?? … ok !
    [Mode recherche=ON]
    ^0^

  • Les photos sont toujours aussi magnifiques. Et comme d’habitude ça donne envie d’y aller.

  • C’est vraiment très très beau.
    Merci de nous faire découvrir ces perles.

    A bientôt j’espère

  • Wouah super coin !
    Encore une des belles facette du Japon, loin du béton.
    Et tes photos rendent tellement hommage aux lieux 😀

  • Bonsoir David . J’ai eu plaisir à lire tes petits récits de voyage sur ton blog ; J’ai aimé tes photos . J’ai adoré le récit des Îles Oki Shima et adoré les photos des Japonais trempés, mais vraiment trempés , les pauvres ! Monette ( une soirée à Tokyo avec toi et 2 Français en transit pour la Nouvelle zélande) . J ai vraiment très très envie de retourner au Japon dans des petits coins hors des sentiers battus ! J’ y songe et commence à préparer des trucs et des machins pour 2018 …. Au plaisir David
    https://voyagesdecidela.jimdo.com/japon-2015-classique/
    C’est le lien au cas où tu voudrais jeter un coup d ‘oeil sur mon voyage au Japon de novembre 2015 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *