No Geisha

Il y a de ça quelques mois, je m’étais rendu compte que je n’avais jamais pris de photos de Geisha (il s’agit d’ailleurs plus souvent de Maïko -apprenties Geïshas- ou de touristes déguisées… les Geïshas -professionnelles- étant très discrètes…)… alors, n’écoutant que mon instinct, Shinkansen direction Kyoto…
Après une recherche succincte sur le plan devant la gare, je trouvais facilement mon chemin pour aller à Gion, qui est LE quartier des Geishas au Japon ! La grisaille ambiante ne me démotiva pas, et je ne repartirais pas sans avoir photographié une de ces icons japonaises… d’ailleurs c’est amusant de voir la confusion qu’il y a dans le regard des étrangers entre Yukata, Kimono et costume traditionnel de Geïsha…
Après plus de 2 heures d’investigations, observant tous mouvements dans les petites ruelles de Gion et guettant les ombres derrières le papier de riz des fenêtres de Ryokan… une silhouette de Geïsha m’apparut enfin… pour aussitôt disparaître au coin d’une rue…
Découragé, je pris la direction de la gare… et c’est là, immobile… qu’une magnifique femme, vêtue du traditionnel habit des Geïsha, restait, fiché dans le temps, sans esquisser le moindre mouvement, rayonnant dans cette station aseptisé de toute sa beauté mélancolique et surnaturel, dont seule une certaine élite, ayant les moyens de s’offrir les services… d’une vrai Geïsha… puisse profiter…
Geisha ou Geiko moderne de Kyoto ?

Bon, d’accord… c’est juste une statue… mais au moins j’aurais eu l’occasion de faire une belle photo de Geisha (retouchée à fond sur Photoshop LOL )…
Et pour ceux qui veulent voir des Geïsha en chair et en os, mais qui n’ont pas la patience, ou les moyens… ils peuvent toujours déguiser leur(s) copine(s), comme ce fût le cas pour les 2 touristes japonaises, dont vous pouvez voir les photos en toute fin 😉









Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

18 pensées sur “No Geisha

  • Ton post m’a replongée dans le célébre roman d’Arthur Golden ;-( (que j’ai adoré au passage), d’ailleurs le film "memoirs of a geisha" sort cette semaine au ciné en Turquie et début mars en France 🙂 … Au moins, on aura l’occasion de voir Gion et ses geishas sans perdre haleine 😉 !! http://www.sonypictures.com/movi...

  • Marie-France -> Memoirs of a Geisha fait actuellement polémique, puisque les fameuses Geisha sont jouées par des chinoise… rhaaaaa… LOL
    Du coup en Chine, on peste sur les actrices pour trahison envers leur mère patrie… et au Japon on peste sur le film parc’que des Geisha chinoise ça n’éxiste pas !
    Perso, chinoises ou japonaises… du moment qu’elles sont belles… d’ailleurs Michel Yeoh à 44 ans est toujours aussi ravissant 😉

  • geisha…oui…..
    mais il y a aussi les oirans…apparement plus importantes que les geishas, mais j’en suis pa vraiment sur…
    tu pourrait nous éclairer un peu plus sur la difference entre les deux?
    au fait, elle existent toujours ces oirans?

  • david, pourquoi as-tu retouché cette photo ?
    le grain de celle-ci est peu bizarre.
    Je sais, on devient de + en + exigeant avec le temps 😎 .

    Le mois dernier, le figaro s’est fait recommandé par l’empereur du wasabi au japon pour pouvoir suivre une geisha pendant 1 Journée (ledit industriel "sponsorisant" généreusement l’école où oeuvrait la petite).On y apprenait pas mal de choses, mais question photo, c’était un peu ceinture ;-( !
    Dommage.
    Il n’y en avait qu’une seule, d’après mes souvenirs.

    Plus qu’une solution : il faut que tu "planques" 😯 comme disent les paparazzi !

  • J’adore leur maquillage… cette pointe de rouge dégradée autour de l’oeil… digne d’un flou gaussien photoshopesque 😉
    C’est vrai que c’est le mythe, la geisha…
    et donc c’est encore d’actualité ?
    et quand tu parles de tarifs… élevés ? ça veut dire quoi grosso modo …?

  • y en a kyoto dans les ptites ruelles ou y a les shops vers les temples… bah mais bon tourisme quoi!!!

  • arf c’est dommage j’y avait cru pendant un moment, elles doivent être magnifiques!!
    le quartier à l’air paisible et très traditionnel, coupé du monde c’est magnifique, ça me donne envie d’y aller, juste pour ce quartier! merci pour ces belles photos! magnifiques!!!!

  • La touriste est plus déguisée en maiko qu’en geisha, ça se reconnait au maquillage. Après pour voir des geisha en photos n’oubliez pas le maître mot de celle-ci "la discretion".lol

  • je crois que le film va être nul…
    enfin, après avoir vu des extraits, je suis un peu déçue.

  • Yusf -> pffff… alors là… pas la moindre idée… :-/

    galaad -> ben, c’était pour que l’on voit le moins possible qu’il s’agit d’une statue… 🙂
    C’est vrai que vous devenez exigeant… 😉

    Il faudrait que je me renseigne si c’est possible de suivre en effet une journée de Geïsha… mais pour ça, il me faudrait déjà une certaine notoriété dans le monde de la photo… ou alors avoir les bons contacts…

    miss Trop -> ah ben, c’est on ne peut plus d’actualité avec la sortie prochaine du film "Memoirs of a Geisha"… à mon avis ça va booster le tourisme au Japon ça !
    Aucune idée des tarifs… déjà n’importe qui ne peut pas vraiment s’octroyer les services d’une vrai Geisha… même si il a mis de l’argent de côté… 😉
    Demande à Thomas (La rivière aux Canards), il est sur place… donc il a p’t’être l’info…

    ikua -> vais y retourner et guetter la Geisha au coin de la rue 😉

    TALULU -> ben, je les trouves pas très réussies ces photos…il faisait vraiment trop gris… merci pour les encouragements 😉

    Isera -> oui, tout à fait 😉

    Chris -> je me demande si ça a été tourné au Japon… ou alors en Nouvel Zélande comme "The Last Samouraï Scientologue" LOL

  • Super, ce blog photo, j’ai envoyé le lien à mes amis américano-japonais

    Et ben moi, en 2002, j’ai eu la chance de voir une maïko sortir d’une maison de thé de Gion avec son serviteur…

    Et j’ai pu faire une photo. Mais faut pas réver, elle ne prend pas la pose.

    Ma coupine japonaise était hallucinée. En plusieurs années à Kyoto, elle n’en avait jamais vu, et moi je passe 3 jours là bas, et je tombes dessus par hasard.

    Les oirans, c’est pas les "tenancières" d’une maison de Geishas?

  • David et miss Trop > désolé, je n’avais pas compris qu’il s’agissait d’une vraie statue !! :-/ …je suis un peu lent…

    Pour les prix des services d’une geisha, l’article du fig, un peu elliptique, disait qu’il fallait d’abord avoir de la "surface" financière….être un notable d’envergure.
    Elles ne se commettent pas avec n’importe quel gagnant du loto.
    Ensuite payer de quoi habiller la geisha c’est à dire env 4 000 € par tenue…
    Puis, et là l’article était peu clair, il était sous-entendu que des sommes régulières devaient être versées et non pas un paiement à la soirée.
    En gros, dans les 30 000 € ou 40 000 € par mois 😯 !
    Trop cher pour ma bourse ;-( !!!

  • Virginie -> merci 😉
    Chanceuse va ! LOL

    galaad -> ahah !Ca veut dire que mon coup de Toshop n’est pas si mal que ça si tu as été bluffé LOL

    Merci pour les infos 😉

  • David > justement ça reflete le coté mystérieux et limite campagne, j’adoooore!!!

  • J’ai eu la chance (est-ce de la chance finalement ??!) d’en voir plusieurs fois dont une près de chez moi, amené par un taxi dans un très bel immeuble: ça marche aussi à domicile…

    Si vous vous balader l’après-midi dans Gion ou Pontocho, vous pourrez aussi apercevoir les très jeunes Maiko (peut-être 13 ou 14 ans) qui distribue des petits papiers dans des restaurants, certainement des réservations pour le soir…

  • Pour se procurer les services d’une geisha, il faut se faire introduire par une personne qu a deja eu recours a leur services.Ensuite elles sont payees par un laps de temps defini par la combustion de batonnets d’encens, et enfin, le client ne paye qu’un an apres la prestation, c’est la tradition.Les geishas n’ont pas le visage peint en blanc, se sont effectivement les maikos(les apprenties),et sont assez agees pour la plupart puisqu’il faut des annees avant d’arriver a ce statut.Il y a un petit quartier traditionnel pres de Ueno, au nord de Tokyo ou il y a des geisha, peut connu des Japonais eux-memes.
    J’ai eu la chance de participer a un repas anime par des geishas quand j’habitai au Japon, inoubliable!

  • merci pour ses doux instants où l’art est quotidien où je me retrouve l’esprit nourrit par ses sens…
    je m’approche de vos âmes afin qu’elles osent la beauté…
    et si la geisha était plus près des ruelles de vos vies que de celles de kyoto

    sa gaie t’chat

  • david, comme je vois tes photos ont etaient prises le jour durant. Pourquoi donc ne pas essayer la nuit, notamment en debut de soiree quand celles ci quittent leurs "chambres" et traversent la rue… moi, ma copine m y a emmene vers 6/7h du soir et … j en ai appercue. malheureusement je ne prends que tes peu de photos.

Commentaires fermés.