Le potier japonais ne craint pas la crise !

Me voilà de retour… pfuiiii, ayé j’ai terminé le gros du boulot ! On va voir pour la suite, principalement dédié à la photo… d’ailleurs jeudi j’étais dans la montagne à ce sujet (et non pas pour une voiture contrairement à mes habitudes 😉 ), pour photographier un potier en action (petit clin d’oeil à la potière qui suit régulièrement ce blog) !
Direction était donc donné pour Shibusawa où je devais retrouver Kenichi san, jeune potier arrivé dans la profession par le miracle des rencontres, après un détour dans les meilleures écoles théâtrales de Chine (ou il a d’ailleurs croisé Zhang Ziyi pas encore célèbre à cette époque). Et qui me confiait à ma grande surprise que son corps de métier ne craint pas la crise au Japon… les japonais restant attachés au fait main locale.
Jeune Potier japonais
Au bout de la route, au bord d’une forêt sauvage (il y a des ours qui passent dans le coin), Kenichi san à repris la cabane d’un tailleur de pierre pour y faire son atelier. Au calme, loin de tout confort moderne, il y puise l’inspiration pour ses œuvres (qu’il dédie principalement au café en ce moment -avec toute une série de cafetières-), allant de la petite figurine animal (qui parait-il se vend comme des petits pains) au vase traditionnel.
Si son travail vous intéresse (par exemple les cafetières que l’on voit sur les photos vont de 6000 à 11000 Yens, soit de 36 à 66 Euros), et que vous voulez plus d’infos, n’hésitez pas à me contacter… je vous répondrais… dès que j’ai le temps ^^x

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

31 pensées sur “Le potier japonais ne craint pas la crise !

  • Il n’a pas l’air dérangé par les voisins :-p

  • hop, 2°, maintenant je peux lire l’article :-p

  • Génial se metier c’est trop beau.
    Dis moi ton livre c’est pour quand a peux prés ?
    Et tu n’as pas une idée du prix ??
    Merci David continue comme sa !

  • Cette cabane, cette forêt.. ça à l’air tout calme, paisible et lui idem, il à l’air gentil et d’apprécier son travail.
    Je lui souhaite d’avoir beaucoup d’imagination et d’avoir beaucoup de clients surtout 😉

  • hello jolie son petit atelier c est sympathique et il doit être patient pour se travail …chapeau ^^x jolie en plus l intérieur ciao

  • Bravo c’est très beau, merci beaucoup pour cet article, à bientôt 🙂

  • Très belle série de portrait, ce doit être agréable de vivre de sa passion et de faire de l’artisanat dans un cadre reposant

  • Potier, ou tout autre artisant en france ne gagne que difficilement sa vie, encore heureux qu’il y a encore des endroit sur la planete ou l’on apprécie encore le travail fait main!

    Le cadre est extrêmement plaisant, aussi plaisant que le potier a l’air serein.

    à bientot !
    torichiri.blogspot.com

  • J’aime bien l’atmosphère très "japonaise" de son atelier. Vraiment magique :-p

  • très beau a voir -bon photographe c’est normal- 😀 :-p :-p

  • bravo , très intéressant 😯

  • ce potier a l’air calme et détendu dans sa foret. Merci David

  • excellent ce petit reportage sur l’artisanat et de tres belles photos en plus comme d’habitude David

    vivement ton livre

  • Comme a votre habitude magnifiques photos et sujet passionnant.C’est toujours une joie de pouvoir admirer de telle photos et je dois dire que l’idée de la publication de votre livre me rend très enthousiaste et je l’attend avec impatience. 🙂

  • MAGNIFIQUE

  • ravi de savoir que ton projet est en bonne route, nous sommes tous impatient de voir cela !
    merci egalement pour ce reportage photo : je suis content de voir que parfois la tradition et le savoir faire demeure par la reprise de ces activités par des plus jeunes ! 😎

  • stupéfaction! 😯
    je suis découverte ^^x

    Kenichi san utilise la technique du colombage pour monter ses pots, il doit être très patient! C’est bien ce petit reportage ça change de la technique au tour… Son atelier est splendide, perdu en fôrêt, rien que lui et la terre! Si un jour je visite le Japon, j’aimerais bien le rencontrer, si c’est possible? ^^x

    En tant que potière, j’aimerais simplement dire qu’il est dix mille fois plus agréable de boire ou manger dans un pot fait main qui vibre et raconte une histoire que dans des assiettes ikea impersonnelle. Notre métier change le rapport que l’on entretient avec les objets! Alors pensez aux artisants près de chez vous et votre vie n’en sera que plus riche 😀
    (en france on galère, c’est un métier en voie de disparition avec une image veillotte, dommage)
    Demandez leur de vous raconter comment cela a était fabriqué,c’est toujours passionnant de rencontrer quelqu’un qui aime son métier, aujourd’hui.

    merci David.
    pars a pluie, la potière.

  • question à kenichi, david et pars apluie :
    ce type de pot, très joli, certes, est-il aussi solide que de la manufacture industrielle ?
    Parce que la faïence s’ébrèche très facilement au moindre choc, c’est là le problème.
    qu’en est-il ?

  • très beau reportage!!!

  • C’est beau l’artisanat. Moi c’est mon rêve d’avoir un atelier de création et de passer mes journées à faire des objets de mes mains !

  • C’est super ces images du potier dans sa petite maison en plein travail. Ce gars il a de l’or dans les mains, il se fait plaisir et il vend parce que les japonnais sont attachés aux traditions. Le tout reste simple, c’est peut-être ça le bonheur.

    A plus,
    Steph

  • c’est vrai qu’elles sont bien jolies ces cafetieres, est ce qu’il fait des theieres par ce que là je serai prenante…en tt cas il doit etre heureux car il vit du metier qu’il aime et qu’il fait avec passion, tt ca ds un cadre tres sympa.Avec tes super photos tu vas lui faire de la pub…..

  • très belles photos ! le travail du potier est bien mis en
    valeur. les tons ocres sont reposant. superbe reportage. bonne
    continuation !

  • réponse à Galaad: "question à kenichi, david et pars apluie :
    ce type de pot, très joli, certes, est-il aussi solide que de la manufacture industrielle ?
    Parce que la faïence s’ébrèche très facilement au moindre choc, c’est là le problème.
    qu’en est-il ?"

    la faïence c’est une terre poreuse cuite à environs 1000°C et donc moins condensé, moins solide au contraire du grès ou de la porcelaine cuite à 1300°C environs. Les plats industriels sont souvent faits en faïence avec des finitions grossières car cette terre coûte moins chère donc les même problèmes se posent! et puis faut dire que ça a moins de style. Mes convives ils adorent choisir l’assiette qui leur ressemble avant de passer à table et ça c’est déjà 60% du repas réussi :-p
    Pas ou peu de lave vaisselle par pitié, ça ébrèche vos plats à la longue LOL
    Pour les plats artisanaux, leur durée dans le temps dépend en partie du savoir faire de l’artisant, car un plat utilitaire peu homogène (au niveau épaisseur) = tensions = fragilité

    juste en passant la céramique est un des arts les plus vieux au monde et tu serais étonné Galaad de la résistance et de la qualité de certaines pièces retrouvées! Quand on en prend soin 😉 voilà

  • pars apluie <
    merci pour ces précisions.
    J’ai retenu la leçon : je veux de la céramique ouvragée à la main !
    quand à en prendre soin, hélas, j’ai deux mains gauches (comme disait mon papy) d’où ma question sur la solidité ^^x .

  • Magnifique! J’adore tes photos et tes sujets! Le japon, c’est ma passion, l’image aussi, alors j’adule ton blog 😀
    Mais au fait, ton métier c’est de prendre ce type de photo? Que je t’envie…

  • Effectivement, l’artisanat japonais a… de l’avenir !

    Contrairement a la France dont le systeme scolaire laisse croire que tout le monde sera cadre dirigeant (…), certains metiers manuels artisanaux et tout a fait nobles, sont toujours respectes au Japon. Ton billet en montre un bien bel exemple et ca fait plaisir a voir, a l’image du Tatami Master…

    Les japonais adorent la qualite, la precision… et le Made In Japan (demandez deux produits similaires au Japon : local et etranger… vous verrez lequel on vous conseillera toujours et surtout vous comprendrez pourquoi… en choisissant local 😉 ).

    Way to go !

    c’est pas tout ca, mais je retourne m’hydrater ah ! ah !

  • Elles sont Reposantes tes Photos David,j’ai presque envie d’y aller! 😀 Ce potier fait il des Poteries en Raku?

  • Magnifiques photos pour un beau métier. Que je le comprends kenichi san, il a l’air heureux comme ça.

    P.S: pars a pluie, jolies tes marionettes.

    Bonne continuation

  • salut david! pourrais-tu me donner l’adresse du potier stp?
    et pourquoi pas une petite explication pour comment y aller si c’est en pleine forêt! ^^’
    Merci!

  • Bonjour première je voulais vous dire que j’aprécie énormément vos photos, et vous avez un réel talent.
    Et deuxièmement je voulais savoir si vous avez créer ce site vous même ou si vous avez utilisé un hébergeur car le style, et la façon dont ce site et fais me plait beaucoup et j’aimerai en avoir dans le même genre.

    Merci pour votre réponse.
    Bien à vous.

Commentaires fermés.