Quand les Aïnus de Tokyo appellent au respect des traditions et de la nature

Depuis le temps que je vous en parlais, j’ai enfin eu l’occasion de prendre en photos ces très discrets Aïnus (ou Aïnous) qui peuplent le Japon. On les reconnaît principalement comme originaires de Hokkaido (avec leur barbe et tenues simples -proche des couleurs de la nature du Nord de l’archipel-), mais depuis longtemps beaucoup d’entre-eux se sont installés un peu partout au Japon… jusqu’à Okinawa ! Bien sûr au fil du temps et de leur lieu de résidence leurs coutumes/habits ont changés, mais ils ont toujours cette transmission de leur culture par la danse et la musique. Ainsi l’on pouvait assister à la 13ème édition du festival des peuples indigènes du Japon à Anakano (dans la proche banlieue Ouest de Tokyo).
Danse d'une jeune femme Aïnu de Hokkaido - Ehara Utae
Le peuple Aïnu, reconnu en tant que tel depuis pas si longtemps par le gouvernement japonais, est très certainement un de ceux qui a gardé le plus proche rapport avec la nature. Respectant la terre nourricière et les êtres qui la peuplent, ils restent en contemplation de sa beauté et transmettent, de génération en génération, dans un monde toujours plus moderne et éloigné de sa source, l’amour de cette dernière à travers danses et chants.
La danse de l’oiseau (image illustrant ce post) rythmée par des chants chamaniques mélangeant culture indigène et japonaise (cela ressemblait à des chants d’indiens d’Amérique), fut la chose la plus émouvante qui m’ait été donnée de voir depuis fort longtemps. Puis vint la danse de la chasse, dans laquelle un charmant chasseur Aïnu (qui ne devrait pas laisser indifférentes les lectrices de ce blog !… Non, ne me remerciez pas, c’est normal, je vous dois bien ça 😉 ), demandait aux dieux de la nature le droit de tuer une de leurs créatures, et finissait par les remercier de l’avoir laisser faire… nous rappelant que la nature nous fait chaque jour une grâce et que ce n’est point un dû !
Et si vous trouvez qu’il y a beaucoup de similitudes entre ce peuple et celui que l’on voit dans l’animation de Hayao Miyazaki du studio Ghibli : Prince Mononoke (Mononoke Hime), ce n’est pas vraiment un hasard car il s’en est beaucoup inspiré !

PS : j’en profite pour faire un teasing du prochain livre dont je signe les photos (les textes sont de Catherine Lemaitre), puisque celle qui illustre le post (Ehara Utae qui est artisan à Hokkaido) est aussi en illustration de l’encadré sur les Aïnus !
Pour ceux que ça intéresse, il sortira début 2011 ! Oui, ça sera trop tard pour Noël, mais que cela ne vous empêche pas de mettre sous le sapin un autre de mes livres comme JAPON, Traditionnel Japon, Japon : 365 Us et Coutumes…. ou encore le calendrier perpétuel Japon en 365 Jours qui reprend mon travail sur le 2ème livre… et dont je n’avais pas parlé… mais que certains d’entre-vous avaient fini par dénicher 😉

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

22 pensées sur “Quand les Aïnus de Tokyo appellent au respect des traditions et de la nature

  • Ca à l’air super beau. Et assez peu connu alors que ça mériterait de l’être. Merci beaucoup pour ces photos !

    PS : "ne me remerciées pas" -> "ne me remerciez". Petite coquille.

  • Tiens jene connaissais pas le dernier bouquin Japon en 365 photos…

  • Merci pour ce post. Je me pose souvent des questions sur les Ainus, et les réponses sont difficiles à trouver. Intéressant de voir comment leur culture semble plus proche de la culture sibérienne que de la japonaise (oui bon en même temps, c’est pas surprenant).

  • merci david pour ces belles photos ! franchement quel grace, de beaux costumes, et surtout cette idée de respect de la nature que même les japonais parfois sont tenter d’oublier..! merci pour ce reportage 😉

    quand au calendrier que j’ai réussi à dénicher, faut pas que j’oublie de le commander 😉

    :-p

  • Je n’ai qu’un mot à dire: superbe, autant pour le texte que pour les photos (oui bon, ça fait plus d’un mot tout ça !).
    Et le thème du prochain (5e, donc) livre ? c’est quoi c’est quoi ?

  • Le Japon a vraiment un immense folklore ! 😮
    Les Aïnus ont vraiment une magnifique culture.
    Le Japon est LE pays des traditions, dommage qu’en France cela soit perdu, hormis en Alsace ou en Bretagne avec les rares célébrations où l’on peut voir de très beaux costumes.

    Le Folklore c’est le ciment de la nation. 😉

    Et Princesse Mononoké est vraiment un immense film d’animation. 🙂

  • SUPER reportage David!Comme quoi le fait d’attendre… 😀 Merci pour "le charmant chasseur" 😉 J’adore les costumes et c’est vrai que les AINUS ont l’air plus proches des Indiens que les Japonais…Encore Merci!

  • Ton post est très émouvant – texte, photos. J’ai l’impression qu’il n’y avait pas beaucoup de monde pour voir ce spectacle merveilleux.
    Les Aïnus sont un beau peuple – hommes et femmes. C’est vrai, leurs costumes rappellent ceux des Amérindiens.
    Merci David ! Bises de Baba.

  • il y a plusieur fois que j’entendais parler des Aïnus comme quoi ils seraient en gros les premiers japonais arrivés sur hokkaido ça resté un peu flou mais là les belles images me montrent la beautée de cette culture avec leur costumes traditionnels mais j’aurais pas étè contre de voir une vidéo pour assimuler les pas de danse.

  • Très belles images, j’aimerais bien assister à un festival un jour 🙂

    @L’autre David : C’est ce que j’ai lu aussi (origines sibériennes)

  • Oui, oui ,merci pour le charmant chasseur Aïnu 😉 il me fait penser à Nagase Tomoya avec les cheveux courts 🙂
    Merci aussi pour cette intéressante leçon d’histoire si joliment illustrée comme toujours 🙂

  • Voilà une très belle série de photos qui donne vraiment envie de voir tout ça par soi-même. Ce festival se tient tous les ans ?
    Et je confirme que le charmant chasseur ne laisse pas indifférent 😉 Merci David ! ^^

  • Très jolies photos comme d’habitude 😉
    peuple peu connus dont lors héritage se perd de plus en plus au fil du temps 🙁

  • Le rapport entre les hommes et la nature semble bien particulier. C’est certainement le plus chamboulé par ce mélange de modernisme et de traditions.

    A plus,
    Steph.

  • Comme toujours félicitation pour tes photos elles sont vraiment magnifique, mais est ce nécessaire de le préciser?
    J’ai adoré ton livre Japon, 365 us et coutumes, comment s’appel ton prochain livre?

    Tiens pour ceux qui aime le japon je recommande un livre que j’ai adoré: Homo japonicus…

    http://www.amazon.fr/Homo-Japoni...

    A+

  • Félicitations aussi de ma part de l’Allemagne. Ces photos sont vraiment très jolies. 🙂

    Fabian

  • Superbes photos, comme toujours 😉

  • Ces photos sont vraiment très jolies. Les coutumes japonaises sont fascinantes. Je rêve de m’y rendre un jour. 🙂 Merci de me faire rêver à travers vos images.

  • Très belles photos 🙂
    Ce serait bien d’avoir une bande son en lien avec les images ^^x

  • Le son du spectacle bien sur 😉

  • Les photos sont magnifiques et un bel hommage au peuple ainus, trop peu connu du grand public…comme l’est le japon d’ailleurs finalement.

  • Tu partages encore avec nous de merveilleuses images, merci David:-)
    Ca donne vraiment envie d’aller là-bas pour les rencontrer. Leur philosophie de vie donnerait à réfléchir…et justement, sont-ils mieux perçus par le reste de la population de nos jours ? Car pendant longtemps, ça n’a pas été facile pour eux d’être reconnus.
    Ce serait dommage car ils gagnent à être connus LOL

Commentaires fermés.