Au secours, je suis perdu !

Pas de panique ! Au Japon il y a toujours au coin d’une rue un plans de quartier comme ci-dessous… vous voyez, y’a pas de quoi paniquer LOL
Plan de quartier au Japon
Le plus dure c’est de trouver le point rouge qui dit « Vous êtes ici »… LOL

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

25 pensées sur “Au secours, je suis perdu !

  • Mon Dieu quelle horreur 😯 😯
    C’est bien le genre de trucs qui me font paniquer ^^x

  • 😯 "vous voyez, y’a pas de quoi paniquer" tu parle oué
    c le grand bordel XD

  • Tres drole!! :-p
    un peu moins quand ca vous arrive 😉

  • Effectivement assez impressionnant 😯 .

  • On se sent vachement plus rassuré 😀

  • C’est un peu sadique

  • Pas de panique les amis pour éviter une crise cardiaque à la lecture de ce genre de plans je vous conseille de rendre dans vos bagage la boussole des temps modernes : le GPS. Avec ça votre séjour au Japon ne se transformera jamais en cauchemard. 😉

  • Ces plans font un peu fouilli mais ils ont le mérite d’exister. Cela-dit, Fuji-san a raison, le GPS a le mérite d’exister lui aussi.

  • au moins ils pensent aux touristes… :-/

  • Euh… c’est vraiment un plan ca ? ^^x

  • C’est ce que je soulevais comme problème la signalisation (plan, signalisation etc…)au japon est uniquement en kanji. Peu d’indication dans la langue de Shakespeare. Et y a pire que ces plans suffit de voir dans une station le plan du métro et c’est limite une attaque cérébrale pour le touriste égaré. Et comme les japonais parle peu pour pas dire pas du tout l’anglais ou alors avec un accent qui rend la communication impossible.

  • Arrgghhh et moi qui croyais que le pays qui était le plus dur pour les touristes au niveau des indication été la france, je crois que là on est battu à plate couture.

  • Pas de problème pour moi, jsuis pro a pac-man!

  • AU SECOURS!!!!! 😯 😯 😯

  • Saviez-vous que dans Tokyo la plus grande majorité des rues n’ont pas de noms ?… Cela est particulièrement troublant même terrifiant pour le gaijin qui recherche avec désespoir son Ryokan pour la nuit… mais c’est également très compliqué pour les japonais eux-mêmes…

    Voici donc un exemple d’adresse :
    〒038‐0056
    東京都港区六本木1-7-27

    Pour comprendre les adresses japonaises il faut penser à un emboîtement d’arrondissements, de quartiers, de zones, de blocs et d’immeubles. Alors êtes-vous prêt pour ce plongeon ?

    Accrochez-vous bien à votre crayon de papier préféré et dessinez un grand carré. Ce carré est votre préfecture dans cet exemple son code postal est introduit par le caractère 〒 et il s’agit de la préfecture de Tokyo. Divisez ensuite ce grand carré en quatre et vous obtiendrez des arrondissements, dans l’exemple l’arrondissement est Minato-ku. Divisez un de vos arrondissements en quatre et vous obtiendrez des quartiers, dans l’exemple encore il s’agit de Roppongi. Procédez de même trois fois de suite en divisant votre quartier vous obtiendrez des zones, elles-mêmes divisées en blocs eux même composés d’immeubles… dans l’adresse les chiffres qui suivent indiquent donc respectivement les numéros de zone du quartier, le numéro du bloc dans la zone et enfin le numéro de l’immeuble dans le bloc… Au final sur votre feuille vous obtiendrez une magnifique grille de Sudoku…

    Véritable casse tête ? Non, rassurez-vous car si vous êtes perdu vous trouverez à chaque coin de rue de petits commissariats de quartier ou Koban où les policiers pourront vous renseigner !

  • Yoann -> belle démonstration ! Bravo et merci 😉

    Pour les autres -> rassurez-vous avant de partir au Japon, vous aurez eu la bonne idée d’aller récupérer les plans des principales villes à l’office du tourisme du Japon le plus proche de chez vous, et n’aurez pas manqué de faire des p’tits croix sur les endroits que vous souhaitez visiter… ensuite c’est compme une course d’orientation (les immeubles faisant office d’arbres/repères).
    Ceux qui connaissent ce blog depuis longtemps, peuvent comprendre pourquoi j’avais souvent du mal à donner l’adresse d’un lieu visité… maintenant heureusement y’a les Google Map 😉

  • Tiens ça me rappelle le soir où, à la nuit tombante, je rentrais à la maison à pieds depuis la gare, et où je m’étais perdu à deux patés de maison de chez nous.
    Le gardien d’un parking m’avait alors gentiment aidé et avait sorti son plan sur son téléphone! Trés pratique, mais le truc mettait deux minutes à chaque scroll/zoom pour retélécharger les infos =)
    Bref au bout d’un quart d’heure j’ai pu rentrer à la maison, donc le gadget m’a sauvé, mais j’ai été un peu déçu par la lenteur du truc. Je pensais qu’au Japon on avait du haut débit sur les téléphones, moi!!

  • Yoann: mais non, c’est pas si pire!
    A chaque extrémités d’une rue, il y a écris le numéro du quartier et le numéro du bloc. Le truc est trés logique en fait: tu essaies d’abord de te retrouver dans le bo quartier, puis tu cherches le bon bloc, puis le bon numéro de ton batiment.

  • 1) Sur le GPS on rentre l’adresse comment? en romaji?sûrement pas, en kana? Pas sûre que ça arrangerait mes affaires!
    2) Jeff, la difficulté de la France pour les touristes, c’est … les Français! Pour la signalisation, as-tu essayé ne serait-ce que l’Angleterre?

  • @ geneline-> pour l’angleterre je ne trouve pas que se soit si compliqué, il faut juste un peu de sens pratique (à la fois quand je fais du tourisme je ne vais que dans les grande ville et en angleterre a part londres et brighton je ne fréquente guére d’autre coin) :-p

    Sinon tu as raison, en france le problème c’est les français.

    Et pour finir un petit HS question signalisation les plus fort pour l’instant que j’ai rencontré s’est les espagnaols, je m’explique j’ai traversé toute l’espagnes et je peu vous dire que chaque fois que l’on cherche un panneau sur la route pour connaitre une direction, il faut charcher derrière un arbre….oui vous avez bien lu….s’est surper pratique 😐

  • Yoann=> t’aurais pas pris ça sur un site?
    Parce que je jurerais avoir déjà lu exactement le même texte ailleurs.. :/
    Sinon flippant les plans japonais XD. En plus y a pleins de kanji (°^^) Le truc qui aide encore plus quand t’es étranger XD.

  • Yumi-chan -> le texte de Yoann semble venir de là : http://www.crapulescorp.net/focus.php5
    Mais plus aucune trace dans le cache de Google…

    Pour le sujet, c’est pourquoi je recommande chaudement de toujours avoir un plan de ville en romanji (caractère latin) sur soi…

  • aaaaaaahhhhhhh l’horreur deja etre perdu c’est dur et se rendre compte qu’avec ce plan la on l’est encore plus lol le cauchemard ^^x

Commentaires fermés.