Setsuden… Vraiment ?

Depuis la catastrophe du 11 Mars 2011, un mot rarement employé à fait son apparition dans le quotidien nippon : « setsuden » lit. « sauver l’énergie »… Très suivit l’été 2011 l’économie d’énergie est plus discrète cet été mais il a eu un petit changement dans les habitudes…

20120712-003410.jpg

20120712-003419.jpg

20120712-003427.jpg

Pensez-vous qu'un jour les japonais pourront se passer de leur clim' réglée à 15° l'été ?

Voir Résultats

Loading ... Loading ...
Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (9 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» !
Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

6 pensées sur “Setsuden… Vraiment ?

  • Ils apprendront peut-être aussi à isoler leurs maisons pour l’hiver, histoire de ne pas mettre le chauffage à fond pour atteindre des températures ridicules!(c’est un voeux pieux pour mon séjour prochain!!)

  • Tant qu’il fera chaud et humide la clime sera sacré au japon.

  • S’il n’y a pas plus de réacteurs qui rouvrent, à mon avis, ils n’auront pas beaucoup de choix. Mais au quotidien, si on met de côté la clim, un Japonais consomme moins qu’un Français ou un Belge il me semble, ou en tout cas, pas plus. L’ennui, c’est qu’avoir arrêté tous les réacteurs (même si deux sont en court de redémarrage) risque de poser pas mal de soucis…même si, personnellement, le nucléaire et moi, ça fait deux 😛

    Et justement, est-ce qu’il y a eu des coupures de courant ces mois ?

  • J’ai l’impression que la climatisattion a été baissé dans les trains, qu’il n’y fait plus aussi froid qu’avant (excepté sur certaines lignes dont la Yokosuka). Je devais toujours emporter une veste avec moi, en pleine été, en prévision de la climatisation dans les transports. Mais, je n’ai plus vraiment à le faire. Et puis, on peut faire des économies d’énergie rien qu’avec deux petits degrés d’écart. J’ai l’impression que tout le monde s’y est mis tout de même, à part quelques irréductibles.

    Côté néons aussi, ça a quand même changé. Ca dépend des coins, et certains paraissent toujours illuminés, mais il faut bien se dire que c’était 2 fois cela avant la catastrophe (comme à Shibuya). En revanche, il y a des endroits qui font des économies d’énergie, comme à Ueno. J’ai deux photos du même endroit à 4 ans d’intervalle et le changement est radical.

    Quant aux lampions, ce n’est pas cela qui va saturer le réseau et causer des coupures d’électricité. Et puis, c’est juste magnifique !

  • Il n’y a pas que la clim’ qui est en cause. Mais il s’agit d’un aberration que de se chauffer et se rafraichir avec ce type de matériel.

    Les japonais devraient aussi revoir leur idée sur l’isolation thermique de leurs habitations. Le simple vitrage est encore très très très répandu. Non selement tu as froid et en plus tu as le bruit. Et pendant qu’on y est, supprimer les emballages inutiles… Non les fraises n’ont pas besoin d’un emballage individuel :mrgreen: y’a du boulot mais j’y crois 😀

  • @ Pof

    Vous avez raison, il n’y a pas que la clim!

    Non seulement, c’est une aberration que de se chauffer et rafraichir avec ce type de matériel, mais le truc, au Japon, c’est que c’est toujours « too much! »

    Pour les habitations, je ne sais pas si cela implique des choses auxquelles nous ne pensons pas. La « légèreté » des maisons est-elle voulue à cause de la géologie (ma maison est extrêmement « souple », se mouvant même légèrement lors des ouragans).

    Quant aux emballages inutiles, ne m’en parlez pas ! Là, oui, il y a carrément du boulot. Et si je pense que c’est directement lié à la culture japonaise qui aime tout séparer et emballer dans des petits paquets (les bentô sont un bon exemple, avec leurs aliments bien compartimentés, et les boîtes elles-mêmes enveloppées dans leurs petites serviettes), cela tourne tout de même à la manie.

Commentaires fermés.