Salaryman J-7

Et oui, c’est la saison des comptes à rebourd, et c’est pas près de finir, puisque après ça, j’enchainerais avec la sortie d’un nouveau site et sûrement plein d’autres news… c’est le printemps et je vais vous gâter 😉
Bon en effet dès la semaine prochaine, je vais tester pour vous la vie de salaryman avec la team du Cochon Vert… alors certes cela devrait commencer soft (façon de parler, puisque l’on sera pendant quelques jours sur la route et je vais encore shooter comme un fou… mais cela me permettra de voir du paysage et de vous ramener plein de supers photos) et je continuerais à faire ce que j’aime, mais voilà, mon rythme va plus être métro-boulot-dodo que Shinkansen et aventures à travers le Japon…
Donc attendez vous à découvrir un autre Japon… celui des transports bondés le matin, de l’open space studieu (mais le Cochon Vert a promis de mettre du François Pérusse de temps en temps LOL ), du sandwich (ou plutôt onigiri) du midi, des soirées Izakaya/Karaoké entre collègues… etc… et de Tokyo et ses environs… Enfin bref, encore plein de choses à découvrir sur le Japon quoi ! 😉
La vie de salaryman dans les transports en commun de Tokyo
Et pour accompagner ce post, un petit tour à Ueno avec retour à Yokohama… en shinkansen biensûr 😉

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

12 pensées sur “Salaryman J-7

  • Profite bien de ta semaine avant d’enchainer celle de salaryman.
    J’ai regardé Blog Story et je dois avouer que ca fait du bien de pouvoir enfin mettre un visage derrière ce blog que je visite régulièrement depuis 1an et 1/2 – 2ans.
    Donc voilà c seulement aujourd’hui que je me lance pour te féliciter, pour dire que je me régale de parcourir tes blogs et que j’ai hate découvrir le petit nouveau.

    MERCI et BRAVO

  • Je viens sur ce blog depuis 2005, année de mon premier (mais pas dernier!!) voyage au Japon.
    Bien sûr, j’ai vu votre belle prestation dans blog story !
    C’est sympa de mettre un visage sur la personne qui me fait rêver de ce pays magique !!
    Merci David, bonne continuation.
    PS : vos photos sont superbes

  • David, pas besoin d’autorisation pour mettre çe en ligne. Juste à voir tout ce qu’on retrouve sur youtube. 2 semaines, c’est trop long!!!

    Bref, bonne chance avec le cauchon vert (et françois pérusse), on a bien hâte de voir tes prochaines photos.

  • 😮 eh bien…! tu chaumes pas mon vieux, merci!!

    bon puisque l’on est ds les compliments je me lance..
    moi ce que j’apprecie -comme beaucoup d’autres- c’est les sujets que tu presentes, ainsi que les photos. mais aussi ton style d’ecriture.
    La preuve c’est que malgre le fait que beaucoup d’entre nous connaissent et/ ou habite le Japon..

    Bref ! merci 😎

    ps: faudra que tu nous disens comment te remercier.. te rendre la pareille quoi 😉

  • Ah ! de retour au Japon donc ! Cool ! On devrait aller à Tokyo entre le 19 et le 22 mai, avec un programme de visites ultra chargé, je ne sais pas si on pourra trouver le temps de se voir, mais, au cas où… 🙂

  • Oula! La vie de salaryman, ça va certainement te changer. J’espère que tu trouveras le temps de passer un peu sur ce blog…et de faire des photos!
    Je me languis aussi de voir cette fameuse émission :-C

  • Et bien, j’ai hâte de voir ce que va donner "ta" (je me permets :-p ) collaboration avec le cochon vert (fait attention, il parait que dans sa "jeunesse", c’était un surfer, winner ascendant snow-boarder 😉 )
    Et bon courage et bonne continuation LOL

  • merci brice de nice 😎

    hé david ca veut dire que tu vas pouvoir nous avoir des prix sur les VAIO ?

  • Merci pour vos messages, et ne vous inquiétez pas ce blog n’est pas près de s’arrêter en si bon chemin, c’est juste un changement de style life pendant quelques semaines 😉

    c3dr1c -> nan, mais par contre si t’en commande un sur GeekStuff, tu auras p’t’être une photo dédicacée LOL

  • Dis, est-ce que toi aussi tu va t’habiller en costume noir, chemise blanche, soulier vernis et attaché-case ?!
    Parceque là ça nous a frappé, cette façon de se noyer dans la masse. D’ailleurs, ma femme a trouvé le mot: elle les appelle les fourmis. Alors est-ce que tu vas devenir une fourmi ?

  • et surtout …vas tu essayer le snack de mama chan ou les alentours reposant de gotanda Eki ???

  • Salaryman? quésako?
    fr.wikipedia.org/wiki/Sal…

    Salaryman est le terme par lequel les japonais désignent les « cadres » non dirigeants d’une entreprise. Ce mot, pourtant à consonance anglaise, n’existe que dans la langue japonaise.

    Plus qu’un type de poste ou de responsabilités, ce mot désigne un style de vie masculin, dans lequel le travail et les collègues de travail occupent l’essentiel du temps et des centres d’intérêts du salaryman. Aujourd’hui, au Japon, la notion de salaryman est considéré comme assez péjorative: c’est l’archetype de l’homme des années pré-crise (jusqu’en 1990). Le salaryman-type peut se presenter ainsi :

    * il a entre 30 et 50 ans
    * salarié à vie, il occupe un poste dans une bureaucratie publique ou privée, sans capacité propre de décision
    * part tôt au travail, reste le soir pour faire des heures supplémentaires ou boire de la bière avec ses collègues dans une izakaya
    * tient le coup grâce au café et boissons énergetiques, et récupère le week-end
    * s’habille avec un costume-cravate sombre bon marché, en chemise manches-courtes à partir du 1er juin
    * ne voit pas beaucoup ses enfants, donc délègue les responsabilités de la maison à sa femme
    * essaye de jouer au golf, est fan des Yomiuri Giants (base-ball), rêve à sa nouvelle voiture
    * attend la retraite pour faire le circuit "capitales européennes en 1 semaine".

    Il est en quelque sorte un "anti-modèle" pour les jeunes Japonais, qui ne veulent pas suivre cette voie, et les jeunes Japonaises qui ne veulent pas vivre leur existence avec ce type d’homme.

    Il est à noter que, contrairement à ce que suppose le terme cadre, ce type de poste est accessible au Japon à la plupart de ceux qui terminent leur premier cycle universitaire (3 années d’études).

    Bah ca promet 😉

Commentaires fermés.