Métro japonais inhumain ?

On dit les japonais distants, calculés et vivant dans leur bulle… beaucoup cite l’exemple du métro pour illustrer ce genre de propos…
Mais ce moyen de transport tant décrié du fait de la proximité des hommes et femmes qui le côtoient aux heures de pointes, n’est-il tout simplement pas un lieu chaleureux où l’on peut enfin partager son rayonnement corporel avec l’autre dans cette univers si froid et limité ?… N’est-il pas un lieu de tendresse où votre voisin vous prêtera bien volontiers son épaule pour que vous puissiez vous y reposer ?… N’est-il pas un lieu d’échange où l’e-mail que vous écrivez avec tant d’amour s’avère être pour la personne d’en face ?… N’est-il pas un lieu de compassion où les personnes âgées et handicapés regardent avec fiertés les salarimens saouls, gloire de leur Japon prospère, qui scouatent leur places prioritaires, n’osant les déranger dans leur sommeil bien mérité ?…
Y’a pas à dire, le Japon, c’est vraiment le Japon LOL
Dodo dans le métro japonais
Vous remarquerez que le gars de droite ressemble étrangement à l’un des protagoniste du film Always 😯

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

18 pensées sur “Métro japonais inhumain ?

  • Ahhh , je ferai bien comme eux moi ! surtout après les fêtes :-p

  • Alors dans les dramas et films on nous mentirait. Car dans ces derniers quand une action se passe dans le train, il y a toujours une scène dans laquelle un justicier vient demander à des jeunes ou salary men saoules de laisser leur place à des personnes agées. Faut vraiment pas avoir honte pour s’asseoir et laisser une personne agée debout.

  • 🙂 ca me rapelle de bons souvenirs! la derniere fois, sur la yamanote sur mon epaule droite, et sur mon epaule gauche 2 jolies filles ce sont endormies.. bien entendu je ne les ai pas reveille… Hey!

  • Excellent !!! David ne serais-tu pas un photographe doublé d’un poètes ??? 😉

  • D’un autre côté, je remarque que le jeune homme semble plus organisé que sa copine, ce qui est tout à fait inhabituel soit dit en passant : il a prévu son oreiller, lui, et son sac est à ses pieds, à portée de main et non en plein milieu du passage… 😉

  • 🙂 ca me rapelle des souvenirs!
    Dans le métro a tokyo, tous les matin je finissait ma nuit en vrac. Un habitué avait compris qu’il fallait me reveiller au moment ou je devais descendre. Trop fort, mais il me manque ce bon monssieur dont la seule chose que je lui ait toujours dites : "Woo con deja!" avec un accent de Marseille :-p

  • Ce lieux particulier a donné naissance à une célèbre histoire japonaise, Densha Otoko. Mais contrairement aux métro qu’on a ici (Qc), ils ont l’air très acceuillant, propre et confortable, surtout si ont peut dormir sur l’épaule d’un étranger…

  • Avec ces sieges le long du wagon, c’est difficile de ne pas s’ecrouler sur son voisin(e) lorsqu’on s’endort bercé par les mouvements du metro.

  • aussi moi vais dormir trop fatigué! bon nuit a tous

  • ohayô il est 10h55, debout tout le monde

  • erika -> et t’as vu ce soleil (si tu es sur Tokyo) ! J’espère aller au bord de la mer aujourd’hui… farniente sur la plage LOL

  • 29/11 — il fait beau et en plus de ça c’est la Saint David – bonne fête M’sieur ; pour que les traditions ne se perdent pas …

  • Dormir dans le métro tout est normal!! J’y finis toujours ma nuit et profite du retour pour une petite sieste. Ce qui est moins drôle mais neanmoins très sympa de leur part ce sont les gens qui te réveillent à la mauvaise station, pensant que tu vas raté ta sortie, c’est surtout 10 minutes de sommeil en moins et un réveil de mauvaise humeur la plupart du temps!! :-C 🙂

  • Dispensée de train pour une semaine, je serais presque tentée de croire à ta version idyllique et poétique !!! Mais, au quotidien, dans la Yamanote à 22H et quelques, avec ces gens dont les voix se superposent dans ma tête, dont la main s’aggrippe à la poignée que je voulais justement saisir, avec ces corps lourds et qui tanguent sans égards pour le mien… C’est moins drôle !!!!

  • gwen -> t’avais compris qu’il s’agissait là de second degrés 😉
    A flûte, c’est vrai que j’ai oublié de parler de la lutte pour l’indépendance des poignées de wagon… LOL

  • lol jador! franchement gm beaucoup le japon j’aurais trop aimer y aller ta beaucoup de chance ^^ super ton site entt cas bonne continuation é bonne année ^^

  • 😀
    bonne nuit
    j’adore ce blog , longue vie a ce blog !
    :-p :-p bye

Commentaires fermés.