Découverte de l’île Sado où l’on pourrait croiser Totoro ! Tarai-bune et Shukunegi au programme !

Tout d’abord malgré son nom l’île n’a rien à voir avec ce que vous imaginez… Donc après avoir brièvement fait le tour de Niigata, à peine la ville disparaissant à l’horizon, on voit l’île Sado se rapprocher petit à petit (en fait c’est plutôt nous qui nous nous rapprochons 😉 ).
On passe rapidement aux « coin locker » du port d’arrivée du village Ryotsu (l’île Sado à 3 ports… on arrive suivant la ville de départ choisie) déposer nos affaires dans un des casiers pour tout de suite grimper dans un bus (attention ce n’est pas direct et il y a un changement… faut bien calculer son coup car les bus sur l’île sont loin d’être toutes les 15 minutes…) qui nous emmène voir les Tarai-bune…
Pêcheuse japonaise Tarai-bune
Donc, 2h30 de bus après notre arrivée sur l’île, on découvre le port de Ogi et ses célèbres Tarai-bune (baraques de pêcheur en forme de barrique pilotées par des femmes qui l’utilisaient autrefois pour la pêche aux coquillages et autres mollusques). Peut être cette embarcation vous dit quelque chose… C’est que vous êtes fan des Studio Ghibli et que vous connaissez bien « Le Voyage de Chihiro » ! En effet dans le dessin-animé de Miyazaki on voit la jeune héroïne embarquer sur un Tarai-bune ! Revoir mon post du Japon en direct fait avec l’iPhone… je mettais une image de la scène tirée du Voyage de Chihiro.
Après notre petit tour, je laisse ma femme et ma fille pour chevaucher un vélo électrique (on peut en louer un peu partout -mais il n’y a pas de siège enfant-, et avec le Pass c’est gratuit pour 2h ! Top !) et foncer au village Shukunegi ! Sur la route j’ai l’impression de me balader dans les « décors » de l’animation Totoro… L’isolement de l’île et son non-attrait économique fait qu’elle reste figée dans le Japon d’antan… Superbe !
Avant d’arriver au village je m’arrête au musée archéologique de Sadakoku Ogi (une vieille école transformée en musée avec un hangar abritant un énorme bateau en bois)… je fais vite le tour car il faut arriver au village de Shukunegi y prendre des photos et retourner à Ogi… le tout en 45 minutes pour choper le bus… C’est là où je comprend mon erreur… Sado a beau être une « petite » île du Japon, elle fait quand même la taille de Tokyo et Yokohama réunies ! Imaginez faire ces 2 villes en 48h !
Après quelques photos au pas de course et 3 litres de sueur laissée sur le bitume… j’arrive juste à temps pour le bus… c’est reparti pour 2h30… L’hôtel où nous sommes est un relique de l’âge d’or du Japon (70-80) où les japonais voyageaient en masse (plus qu’aujourd’hui… difficile à imaginer) à travers tout le pays… mais même si les sièges massant ressemblent pour de bon à des instruments de torture de la seconde guerre mondiale, le cadre est agréable avec un service au petit soin, quelques animations (danses) et une jolie vue…

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

David

David Michaud est photographe et auteur vivant au Japon depuis 2007. Créateur du site Internet LeJapon.fr il est aussi auteur de 5 livres : «JAPON», «Traditionnel Japon», «JAPON : 365 Us et Coutumes», «Le Japon – Grands Voyageurs» et «Japon Vu de l’Intérieur» ! Depuis 2009 il invite les internautes à découvrir à ses côté la capitale nipponne lors de Tokyo Safari !

10 pensées sur “Découverte de l’île Sado où l’on pourrait croiser Totoro ! Tarai-bune et Shukunegi au programme !

  • J’aime ce Japon là ^^
    Belles photos en tout cas !

  • Des photos qui donnent envie de noter ce voyage sur la liste de ce que l’on voudrait voir! Cela doit être agréable de se promener dans ce village traditionnel et tranquille.

  • Ils ont un sacré … comment dire … culte de la fécondité là bas !! 😯

  • jolie photo de la petite ile et peut etre celle qui a inspirè Miyazaki pour Le Voyage de chihiro :-p
    sympa aussi la balade en barque de pecheur avec le costume traditionnel LOL
    le mussé et pas mal non plus et tout finalement :-p

  • jolis clichés en effet..
    merci david !
    aaah totoroo 🙂 :-p

  • Superbe, ça donne envie d’y aller.

  • Han ces rizières, c’est juste magnifique 🙂
    J’ai aussi un coup de coeur pour la 61, j’adore comment les japonais font circuler l’eau dans leurs villes (ça m’avait vraiment marqué quand j’étais petit).

    Sinon c’est quoi le machin en bois juste avant les photos du bateau? o__O

    Merci en tous cas, c’est très chouette 🙂

  • Oui ça donne envie d’y aller ; une sorte de voyage spatio-temporel quoi !

  • Ca atteint quelle vitesse, ces barques?belle serie comme d’hab

Commentaires fermés.