Vélos VS voitures au Japon

Japon : paradis des vélos enfer des voitures… Ceci est une rue où les voitures sont censées pouvoir circuler…
Je fini par me demander si il y a des règlementations pour les vélos…

20120510-001734.jpg

Connaissez-vous la réglementation pour la circualtion à vélo au Japon ?

Voir Résultats

Loading ... Loading ...
Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...

7 pensées sur “Vélos VS voitures au Japon

  • 10 mai 2012 à 00:30
    Permalink

    J’ai remarqué que les Tokyoïtes ne respectaient pas toujours les règles pour garer leurs vélos (c’est encore pire à Osaka). Ils ne font même pas attention aux vélos des autres. Quand ils en font tomber un en retirant le leur, ils ne se donnent pas la peine de le ramasser. Il y a même un 👿 👿 👿 👿 👿 👿 qui a abîmé une de mes poignées l’autre jour (elle était complètement arrachée). J’ai du en racheter. En plus, il était bien garé dans un parking payant. J’avais la rage!!! Sinon, j’adore le vélo, même en ville, c’est un vrai plaisir. Mais les Japonais ne respectent vraiment pas les règles de circulation non plus, roulant même en sens inverse sur la chaussée, le truc méga dangereux quand tu les croises et que toi, tu es du bon côté. Ca, ça a le don de m’énerver, si bien que souvent je crie seulement « hidari, hidari! » (« à gauche, à gauche! »).

  • 10 mai 2012 à 01:40
    Permalink

    Hahah Oui, c’est vrai que les vélo sont mal garée :roll:

    Mais en France ce sont les voitures qui sont garée comme ça 😯

    Puis chaqu’un prends un risque, si les messieurs de la fourrière passe dans le coin :mrgreen:

    Ca fais loin pour allez cherché le vélo après 😆

  • 10 mai 2012 à 06:37
    Permalink

    J’ai fait 1 mois de vélo à Kyoto… au début c’est pas facile de se fondre dans la masse. Un fois qu’on a compris que le cycliste et le « Maitre de la route », ça va mieux.

    Par contre je sais toujours pas comment un japonais peut pédaler en tenant son parapluie ouvert d’une main et son téléphone portable coincé entre sa tête et son épaule :mrgreen:

  • 10 mai 2012 à 11:33
    Permalink

    Marrant ! Mais y a-t-il beaucoup de pistes cyclables à Tokyo ? Est-ce facile d’y circuler ?

  • 10 mai 2012 à 12:36
    Permalink

    à Yume
    Non, il n’y a pas de pistes cyclables, le Japon étant déjà hyper construit sur un terrain très peu favorable, il n’a pas les moyens de larges avenues et rues comme en Europe (excepté pour les grandes artères qui traverses les villes) permettant de développer des pistes dédiées.
    Mais le Japon, c’est l’Asie, et le vélo étant culturel dans cette partie du monde, il se promène partout, sur les routes, sur les trottoirs (certains trottoirs sont interdits, mais les gens y roulent quand même 😉 ).
    En revanche, il y a des petites rues en quantité, et là, il est facile d’y circuler sans avoir peur. En revanche, pour les grandes distances, c’est plus difficile, et ça peut créer de vraies frayeurs. J’ai traversé Edogawa-ku aujourd’hui (en plus sous l’orage), seule, mais je connaissais le chemin que j’ai fait pour l’avoir pratiqué plusieurs fois.
    Deux avertissements. Ne pas oublier qu’au Japon on roule à gauche, ce que les Japonais non plus ne respectent pas toujours… Et donc, c’est très dangereux quand on croise un imbécile qui remonte l’autoroute en sens inverse (ce qui m’est arrivée aujourd’hui… Je ne me suis pas déportée, je n’ai pas des yeux derrière la tête, et de plus, ce n’était pas moi qui était en tort ; je l’ai forcé à le faire, s’il avait eu une voiture face à lui, ce n’était pas de ma faute 👿 ). La Japon est très vallonné, et même à Tokyo, on peut avoir à faire à des pentes assez difficiles, donc, il faut un peu d’entrainement.
    Personnellement, je ne recommanderai pas à des touristes de louer des vélos s’ils ne connaissent pas le pays, ou s’ils ne sont pas accompagnés. Mais je crois que David est un bon guide, et qu’il est assez fana de vélo à Tokyo ! 😀 Ah ! Et le GPS, c’est indispensable !!!

  • 10 mai 2012 à 12:46
    Permalink

    Merci pour ces précisions Valerie ! En gros, pour commencer, il vaut mieux commencer par rouler avec des gens qui connaissent le coin !

  • 10 mai 2012 à 14:31
    Permalink

    Oui, c’est certain. David doit être habitué maintenant. Moi, je connais bien ma ville et ses environs, et j’essaie d’emprunter un maximum les petites rues, mais Tokyo, j’ai peur (je serais peut-être capable de faire les quartiers de Ueno, d’Asakusa, et de Shimokitazawa dans Tokyo, mais au-delà, ça me paraît impossible). Aujourd’hui, dans Edogawa (bon, c’est pas le meilleur arrondissement à traverser), je me suis vraiment fait des frayeurs. 😕

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *