Quand le temps s’arrête

D’un seul coup la ville de Nagasaki se fige. Il y a 65 ans jour pour jour et heure par heure que la deuxième bombe atomic tuait des innocents.
Photo : http://lejapon.fr/

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *