Natural Born Fashioners… ou quand l’apprenti dépasse le maître !

9 septembre 2011 | par David | Publié dans Cool Japan, J-Japan  |  23 Commentaires | lu 13 701 fois | 19 votes ! Merci !

Natural Born Fashioners… ou quand l’apprenti dépasse le maître !

Le seuil de la boutique Birthdeath franchi, je me retrouve nez à nez avec un trentenaire à la mine débonnaire façon Johnny Depp dans Las Vegas Parano, s’agitant auprès de ces aides féminines, tout en observant mes appareils photos…

Vêtements vintage rétro façon prolétariat ou promeneurs du bord de Marne début 20ème siècle, baby dolls des fifties et idoles des sixties, collection d’ours en peluche avachis, vieux tubes de rock ou de jazz underground, et une bibliothèque alignant des livres rares d’artistes maniaques invitent le fureteur à s’arrêter sur les étiquettes n’indiquant pas seulement un prix, mais également une date. Pendant ce temps, la platine vinyle promène son sillon sur un son des années 1940.

Après que j’ai fait le tour du propriétaire, et que je m’apprête à demander la carte de la boutique à la beauté mystérieuse en combinaison de guerre, le baroudeur aux bras tatoués s’adresse à moi prestement en me tendant sa carte de visite « Bonjour, je m’appelle Yosuke, c’est ma boutique. Et vous, d’où venez-vous ? » Ce qui peut être parfois étonnant lors de mes recherches en matière de mode, de tendances, de boutiques hors des sentiers battus, c’est de pénétrer une échoppe, à priori pour initiés, puisqu’elle est cachée dans un banal immeuble sans autre signalisation qu’un panneau en bois peint à la main, et de tomber sur la personne la plus prompte du monde à communiquer. La glace brisée après la révélation de mes origines françaises, s’enchaîne une pluie de questions qui nous mènera à la terrasse d’un café à 100 mètres, de l’autre côté de la rue, où Yosuke Nagata m’en dira un peu plus sur cette passion qu’exercent les japonais pour les vêtements vintages occidentaux.

Ne vous y trompez guère, la recherche esthétique du vintage façon nippone n’a rien de commun avec le marché du vintage à la française. « En Europe, les gens qui achètent du vintage recherchent plutôt des choses très design, des vêtements des années 1970-1980. Ils ne cherchent pas du tout à savoir à quelle époque appartient tel vêtement » nous confie Yosuke. « C’est la même chose à New York. Il y a plein de boutiques vintage mais ils se foutent de savoir si le vêtement est réellement vintage ou antique. Ici, nous nous intéressons à ces fringues parce qu’elles portent une histoire ; et les matériaux utilisés sont très bons, les tissus sont fabuleux ! Bien entendu, nous nous intéressons également au design. Cependant, je pense que si on est vraiment attiré par la mode, on doit s’intéresser à ces antiquités. Ces vêtements ont beaucoup de choses à nous dire. Par exemple, lorsque nous sommes allés dans le New Hampshire, nous sommes tombés sur ce tout petit village et y avons trouvé énormément de vêtements français. Nous sommes restés interloqués. Puis un vieil homme nous a raconté que, comme à une époque, il y avait beaucoup de champs de coton, des français, d’abord arrivés au Canada, sont ensuite descendus jusque dans le New Hampshire pour y travailler dans les manufactures. »

Si certains courants de mode japonaise se sont fait une spécialité d’un total look antique, Yosuke revendique un intérêt plus authentique, plus historique. « Notre démarche est différente des boutiques comme Grimoire ou The Virgin Mary. Physiquement, ces filles ont vraiment un air antique, mais en réalité, elles ne le sont pas tant. C’est plus quelque chose de fictionnel. Avec Michi, quand nous avons ouvert cette boutique, il y a environ 5 ans, nous portions déjà ces vêtements vintage. Chez Birthdeath, c’est le vêtement lui-même qui compte plus qu’un style particulier. Nous voulons porter ce que véritablement les gens portaient à une certaine époque.»

Une question nous taraude lorsqu’on pense à la mode japonaise : les japonais, des Natural Born Fashioners ? « Il y a 20 ans, ou 30 ans peut-être, au Japon, nous ne faisions finalement que copier ce que les occidentaux portaient. Nous voulions véritablement ressembler à des occidentaux » avoue humblement Yosuke. « Nous avons comme une sorte de complexe face à la culture occidentale. Ce n’est pas une histoire de complexe personnel, plutôt un sentiment vague, général. Les Japonais ne créent pas véritablement des choses nouvelles, excepté pour certains. En revanche, nous sommes très bons dans le développement – et pas seulement dans la mode ! Les magasins à l’étranger ont de très bonnes marchandises, mais nous pensons que le vêtement, ce n’est pas tout. La boutique, les supports, la décoration, chaque mur, chaque porte, chaque détail a son importance. Nous en faisons toujours plus. Et le concept aussi, c’est important. Tout cela fait, qu’au final, nous avons acquis notre propre style. »

Et c’est là où l’apprenti dépasse le maître. Tokyo, cet immense espace, fait de multiples intervalles hyper conceptualisés par des Japonais (et des japonaises !) passionnés et jusqu’au-boutiste, n’aura décidément pas fini de nous surprendre.

Texte et photos (argentiques et numériques) de Valérie Fujita

BIRTHDEATH
vêtements vintage (1800 ~) & livres d’art
1-9-4 Jinnan
NC building, 4étage
Shibuya-ku, Tokyo
Blog : birthdeath-tokyo.blogspot.com

Saviez-vous que les jeunes japonais s’intéressent à nos vêtements du passé et à nos antiquités ?

Voir Résultats

Loading ... Loading ...

Commentaires

Pour vous inscrire au flux RSS des commentaires de cet article il suffit de cliquer ici !
  1. David le 12 septembre 2011 à 10:33

    Eh ! Personne ne laisse de commentaire ? 😯
    J’adore la première photo de cet article ! Michi est superbe… son regarde… 😮

  2. Valérie le 14 septembre 2011 à 11:17

    Ah la la, je suis trop triste qu’il n’y ait pas le moindre commentaire sur mes images, surtout sur les deux portraits… Que je me suis appliquée à faire en argentique (oui, oui, énorme phase rétro). 😆 Et puis, c’est vrai, elle est jolie et mystérieuse Michiru.

  3. Fred le 16 septembre 2011 à 03:07

    J’avoue aussi ne pas trop comprendre comment un billet original, renseigné et magnifiquement illustré ne récolte aucun commentaire. Perso, j’en redemande ! 😀

  4. Mode le 16 septembre 2011 à 17:42

    Très bon article.
    Je ne connais pas la mode en général pour donner un avis plus détailler mais cet atelier à son charme par sn originalité.
    Très jolies demoiselles également.

  5. jiquem le 16 septembre 2011 à 19:16

    sympa les photos, surtout le portrait 😆

  6. Moumoon le 16 septembre 2011 à 21:15

    J’aime beaucoup l’esprit et l’univers de cette boutique, à accorder de l’importance au moindre détail et ceci dans un semblant de capharnaüm ; une véritable caverne d’Ali Baba.
    Merci de nous faire découvrir ce genre d’endroit.
    ps : Michi aurait fait une très belle capcom-girl ^^ .
    pps : je ne tiens pas particulièrement à un post sur de mignons nippons (il en faut pour tout le monde néanmoins 😉 ) mais d’autres articles de ce genre j’en redemande :) !

  7. Valérie le 17 septembre 2011 à 04:53

    Merci à tous pour vos charmants commentaires!
    Désormais, si vous venez à Tokyo, vous pourrez vous organiser une petite journée shopping hors des sentiers battus. Je vous en présenterai d’autres. Et puis, plus que du shopping, c’est une petite leçon de goût (ok, bon ou mauvais, cela dépendra, mais toujours intéressant). Et les filles sont charmantes (précision, je suis hétéro, mais la beauté de certaines filles me laissent toujours béante d’admiration!) Et en dehors de la mode, je vous ferai d’autres petites recherches en cultures modernes. Bien entendu, je suis admirative du Japon traditionnel aussi, mais je laisse sa part à David 😉

  8. pito le 17 septembre 2011 à 10:25

    pas du tout fan de fripe, je trouve néanmoins la boutique très originale… quant aux photos, bravo!
    Je suis le blog depuis des années, mais j’ai un peu zappé depuis quelques mois et je découvre ton travail, Valérie. J’aimerais en savoir un peu plus long sur toi. Peut être t’es tu présentée ailleurs, dans ce cas un lien serait peut être utile.
    En attendant, j’espère qu’on sera plus de trente à poster, histoire de prendre David au mot!

  9. kurisutofu le 17 septembre 2011 à 10:43

    Très jolies photos et article très intéressant 😀
    Il est très difficile pour les étrangers de trouver ce type de boutique parmi toutes celles que compte Tokyo donc très bonne initiative !

  10. Pauline le 17 septembre 2011 à 11:05

    Mais pourquoiiiiiiii je ne peut pas voir ça !!!

  11. Kikalu le 17 septembre 2011 à 16:15

    Bonjour, j’étais déjà passée par cet article mais je n’avais pas eu le temps de poster un petit message (si, si c’est vrai, je ne me cherche pas d’excuses, j’avais vraiment du travail à faire). Bref, ça a déjà été dit mais vos photos sont magnifiques et j’aimerais qu’il y ai plus souvent des articles de ce genre.
    La beauté de certaine japonaise est époustouflante même si parfois on ne sait pas trop si c’est une femme ou un homme_^
    Merci beaucoup!!!

  12. toyosan le 17 septembre 2011 à 20:00

    j’adore c’est trop vintage! 😛

  13. Eric le 18 septembre 2011 à 21:54

    Plutôt intéressant a savoir. Un coup d’oeil sur nos cousins asiatique. 😀

  14. miki85 le 20 septembre 2011 à 08:44

    que les japonais aime les fringues européenne ( pour faire large) sa ne m’étonne pas je sais que les créateurs d’anime s’inspirent pas mal surtout ceux de la période victorienne au environ de 1830 ( les costumes de d gray-man en sont un bon exemple) 😛

  15. galaad le 21 septembre 2011 à 20:15

    très bien michiru…très bien…

    non sérieusement, les fringues sont très belles
    habituellement, ça ne m’intéresse pas énormément mais celles-ci sont très classes

    et michiru est vraiment très bien

  16. toulouse japon le 22 septembre 2011 à 12:22

    La déco de la boutique est très sympa!Une sorte de désordre organisé à l’ancienne.
    Les photos sont très biens.ça ferait bien dans un magazine de mode!

  17. Delphine le 23 septembre 2011 à 23:13

    Le premier poste m’a avait surpris, agréablement, celui-ci m’enthousiasme! J’aime le Japon pour ses multiples facettes et je suis ravie d’en découvrir un peu plus sur la mode nippone. J’apprécie particulièrement celle qui fait ressortir l’authenticité, celle qui semble confidentielle car préservée dans des écrins trompeurs. J’adorerais me perdre dans Tokyo et découvrir des boutiques comme celles-ci, j’y passerais des heures à essayer de capter le moindre détail. Tes photos font bien ressortir le côté rétro et historique, elles mettent en valeur la boutique qui semble être un vrai bijou. C’est dommage qu’il n’y ait pas plus de boutiques avec une âme comme celle-ci par ici.
    J’en redemande!

    PS: oui je suis une fille, j’aime la mode et les belles choses même si je n’y connais rien, et je veux bien voir un post avec de mignons japonais (histoire d’avoir le point de vue de David sur la chose).

  18. FrédéricMas le 25 septembre 2011 à 16:20

    bonjour !

    je viens de suivrent plusieurs reportage qui ont été realiser, d’abord sur les onsens et je suis tomber sur le votre,j aime votre facon de présenté votre découverte du Japon, merci de ce partage.
    Pour ce qui est de cette article, je ne suis pas spécialement surpris de cet esprit trés Japonais,de l’interet qu’ils portent a notre histoire ou celle du monde qui les entourent et cela depuis des siécles,il suffit de le voir a travers la jeunesses et le cosplay des mangas actuellement…sur l’idée bien sur.
    J’ai trouvé amusant les petites peluches,une me fait vraiment pensée a l’esprit Tim Burton,ca correspont bien a la boutique.
    Merci encore.

  19. Cine Qua Non le 6 octobre 2011 à 00:15

    Hello
    le vintage il n’y a que cela de vrai…en fringues comme en photo :)
    Quel beau portrait que la première photo de l’article! Si Michiru est photogénique, la photographe est douée! argentique, non?

  20. MrMitsukai le 16 octobre 2011 à 11:19

    « Tout cela fait, qu’au final, nous avons acquis notre propre style. »

  21. nayaa mendy le 26 octobre 2011 à 22:24

    :) Bonjour,

    J’adore le vintage et achète souvent quelques pièces chez Kiliwatch… Il est vrai que la culture Vintage au Japon est totalement différente de notre perception… J’ai été subjugé par la découverte d’un style, une époque, des pièces uniques chez Grimoire… Merci Valérie pour la découverte !!! Merci pour votre article et ses photos somptueuses… M-Christine

  22. thierry le 14 mars 2012 à 13:30

    très bon article, et un très bon site que je découvre actuellement. j’aimerai beaucoup tombé sur un article parlant de la mode jap pour les hommes.
    merci encore.

  23. Valerie le 15 avril 2012 à 12:17

    Bonjour Thierry,

    Cela fait un moment que je ne suis pas venue sur cet article vérifier s’il y avait de nouveaux commentaires. Je ne suis pas spécialisée dans la mode masculine, mais surtout sur les modes jeunes harajuku et ce Shibuya vintage. Mais je vais essayer de voir un peu ce qu’il se passe. Personnellement, j’aime bien les looks mauvais garçons des rockeurs de Yoyogi, ou les tenues très traditionnelles des jinrikisha (rickshaw). Mais, ce sont des délires très perso, les lubies d’une jeune femme qui n’a pas fini d’être très fleur bleue. Il faut que je me pousse à retourner dans quelque soirée branchées, mais il fait encore trop froid pour moi, je n’ai pas tout à fait fini d’hiberner. Je vous promets de plancher un peu sur le sujet.

Laissez un Commentaire

Ça fait toujours plaisir d'avoir un petit commentaire, donc n'hésitez pas à en laisser un. Et si vous aimez cet article, cliquez sur le cœur ! Vous pouvez aussi le faire connaître sur vos réseaux sociaux grâce aux icônes au dessus des commentaires. Merci !

Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green

Rechercher sur le Site

Rechercher sur le Blog








En direct du blog

  • Les Tokyo Safari ont 5 ans ! Voire 6 ;-) Le temps passe vite hein... Dire que parmi vous il y a eu les premiers bêta testeur du concept "Safari Photo à Tokyo" dès 2009 (J'avais tâté le terrain le 16 Avril 2009 puis lancé le truc le 26... 31 May 2015
  • Enfin des nouvelles du Japon ! Oui, je sais, ça fait un bail... c'était un peu la traversée du désert... J'en suis navré et je m'en excuse ! D'autant que ça a plombé pas mal de "blogs" sur le Japon, qui du coup... 30 Jan 2015
  • 9ème anniversaire pour le blog Le Japon ! Non, je ne suis pas mort et LeJapon.fr non plus... Juste un emploi du temps ultra chargé et des problèmes technique que je n'ai pas le temps de résoudre... d'ailleurs si il y a un expert... 11 Jun 2014

Promo

Du même auteur